• L’ARTISTE ENGAGÉ SERGE KASSY SERA NOTRE INVITÉ JEUDI 12 MAI 2022 À PARTIR DE 14H30 NEW YORK – 20H30 PARIS – 18H30 GMT
  • Rash N’Guessan Kouassi, journaliste sportif à Radio Côte d’Ivoire sera l’invité de Jacques Roger – jeudi 5 Mai 2022 à partir de 18h30 GMT (14h30 New York)
  • FIF : APRÈS LE REJET DE LA DE DIDIER DROGBA …PAR LES PRÉSIDENTS DE CLUBS, ASSISTONS-NOUS À UNE PERTE DES VALEURS OU À L’ÉVEIL D’UNE NOUVELLE DE CONSCIENCE POPULAIRE ?
  • Logement social en Côte d’Ivoire : Voici pourquoi toutes les initiatives en la matière peinent à réussir
  • SITUATION EN GUINÉE: Détention de l’ancien premier ministre Kassory et Cie : le RPG et ses alliés tapent du poing sur la table et menacent…
  • ABUS DE POUVOIR, LICENCIEMENT ABUSIF, HARCÈLEMENT SEXUEL: MME AISSATOU BARRY EX-HOTESSE DE L’AIR À ASKY (11 ANS) EST L’INVITÉE DE JACQUES ROGER
  • MR ALMAMY SEKOU SOUMAH (UDRG-GUINÉE) – EST NOTRE INVITÉ VEN 04 MARS 2022 – 19H (HEURE DE NEW YORK)
  • Radio Afrique2050 – Émission Regards2050 du Jeudi 17 Fevrier 2022 a 21H00 heure de New York (21H Montreal, 2H Abidjan, 3H Bruxelles).
  • SITUATION EN GUINÉE RÉCUPÉRATION DES BIENS DE L’ÉTAT: LA PART DE VÉRITÉ DE SIDYA TOURÉ
  • Interview exclusive avec un universitaire ivoirien Éric EDI (Philadelphie États-Unis)’
  • INTERVIEW EXCLUSIVE DE TIBURCE KOFFI PRESIDENT DU CONSEIL DE GESTION ET DE LA RESTRUCTURATION DU BUREAU IVOIRIEN DU DROIT D’AUTEUR (BURIDA)
  • Coups d’État : causes ou symptômes de la mauvaise gouvernance ?
  • JUSTICE GUINÉE : TROIS PLAINTES DE LA FAMILLE CELLOU DALEIN DIALLO CONTRE LES GNELLOY
  • JacquesRogerShow : LES MALIENS DE LA DIASPORA SE PRONONCENT SUR LA CRISE MALIENNE – VEN 14 JANVIER 2022 A PARTIR DE 20H-22H (HEURE NEW YORK)
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ MER 22 DÉC 2021 A PARTIR DE 18H (NEW YORK) – 23H GMT
  • LA CHRONIQUE D’ARSENIO LEGRAND : LA FRAUDE SUR LA NATIONALITÉ IVOIRIENNE (CARTE NATIONALE D’IDENTITÉ) ENTRAINERA DE FACTO LA FRAUDE SUR LA LISTE ÉLECTORALE
  • Tidjane Thiam : « J’ai toujours tout fait pour aider la Côte d’Ivoire et je continuerai »
  • L’ÉCRIVAINE MME HÉLÈNE DANDI LOU (GRANDE-MÈRE) DE DJ ARAFAT EST NOTRE INVITÉE – LUN 29 NOVEMBRE 2021 À PARTIR DE 21H (N.YORK) 2H DU MAT MARDI GMT)
  • WATCH DEMOCRACY GROW 2021 ANNUAL CONFERENCE-NOV 28TH – DEC 1st. THIS YEAR’S THEME: WATCH DEMOCRACY GROW FOR STRONGER, STABLE, PEACEFUL AND RESILENT COMMUNITIES.
  • LE GRAND DÉBAT SUR AFRIQUE2050 – Comment combattre la désinformation sur la COVID-19?
  • Rendez-vous Médiatique – Grand Débat “Heure De Vérité”● Invité : Pr Daniel MENGARA- Mardi 16 novembre 2021
  • À LA DEMANDE GÉNÉRALE / JRSHOW: “OPERATION 1 IVOIRIEN DE LA DIASPORA 1 TOIT” MME ADOM MARIE LAURE DG DE L’ENTREPRISE IMMOBILIÈRE AMS EST NOTRE INVITÉE VENDREDI 12 NOVEMBRE 2021 A PARTIR DE 20H45 (NEW YORK)
  • MR MOHAMED FODÉ SOUMAH (GECI-GUINÉE) SERA NOTRE INVITÉ – VEN 15 OCTOBRE 2021 A PARTIR DE 18H30 NEW YORK – 22H30 CONAKRY
  • PÉTITION POUR LA MISE À PLAT DE TOUS LES ACCORDS LIANT LA FRANCE AUX PAYS D’AFRIQUE DE L’OUEST ET DU CENTRE
  • RADIO AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 DE CE JEUDI 7 OCTOBRE 2021 A 21H00 EASTERN TIME (21H NEW YORK, 20H TEXAS, 3H DE PARIS).
  • MR SÉKOU KOUNDOUNO(FNDC-GUINÉE) SERA NOTRE INVITÉ – JEUDI 30 SEPT 2021 A PARTIR DE 18H30- 22H30 CONAKRY
  • S.O.S : Aidez Pasteur, Dr Joseph N’Da avec les dépenses d’hôpital
  • AFRIQUE2050 – MR ASSALÉ TIÉMOKO ANTOINE DÉPUTÉ MAIRE DE TIASSALÉ SERA NOTRE INVITÉ – VEN 17 SEPT 2021 – Á PARTIR DE 10H45 (NEW YORK) 14H45 GMT
  • JROGER : MR ALIOU BAH LEADER DU MOUVEMENT DEMOCRATIQUE LIBÉRAL (MoDeL) EST NOTRE INVITÉ – JEUDI 16 SEPTEMBRE 2021 – Á PARTIR DE 18H30 (NEW YORK) 22H30 GMT
  • HOMMAGE SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • COUP DÉTAT EN GUINÉE: L’HONORABLE IBRAHIMA ABE SYLLA PRESIDENT DE LA NGR-GUINÉE EST NOTRE INVITÉ MER 08 SEPTEMBRE 2021 A 19H
  • BAH OURY (UDRG) ET DR FAYA MILLIMOUNO (BLOC-LIBÉRAL) GUINÉE SONT NOS INVITÉS – MARDI 07 SEPTEMBRE 2021 – A PARTIR DE 18H (NEW YORK)
  • GUINÉE : L’incertitude règne en Guinée après le renversement du président Alpha Condé
  • RADIO AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 DE CE JEUDI 19 AOUT 2021 A 21H00 EASTERN TIME (21H NEW YORK, 20H TEXAS, 3H DE PARIS)
  • SANTÉ : Les États-Unis envoient 1,2 million de vaccins anti-covid à la Côte d’Ivoire
  • Afghanistan: la conquête éclair des talibans ternit l’image des États-Unis
  • LA FRANCE OU L’HYPOCRISIE DE LA CLASSE POLITIQUE IVOIRIENNE
  • SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • WATCH DEMOCRACY GROW EVENT : JOIN US AS WE CELEBRATE JULY 4TH
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Émission Heure De Vérité – Invité exceptionnel Pr Albert ONDO OSSA. Ce dimanche 27 juin 2021 dès 19H GMT…
  • Mme Pulchérie Gbalet, présidente de l’organisation Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) est l’invitée de Jacques Roger le Samedi 15 Mai 2021 à partir de 13h GMT
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • Le Mariage De Tamba Avec Esther : « Si Les Deux Sont Majeurs, Ils Peuvent Se Marier Sans Le Consentement Des Parents » Le Maire De Matoto
  • OPINION : AHOUMAN GAEL LAKPA AFFAIRE GANA GUEYE : ILS VEULENT NOUS IMPOSER À TOUS LEUR BESTIALITÉ.
  • MR LAMINE SUNUNU KABA EX CONSEILLER DU PREMIER MINISTRE KASSORY FOFANA EST NOTRE INVITÉ – 03 MAI 2022
  • GUINÉE: Rejet du chronogramme de la transition : Le G58, le RPG-arc-en-ciel et cie appellent à la “mobilisation”…
  • FINANCE: La valeur de l’euro a reculé de 14% en 12 mois : les implications pour les pays de la zone CFA
  • Le monde selon Tidjane Thiam
  • Crise au Mali: L’analyse politique Boubacar Traoré, pense que la balle est dans le camp de la CEDEAO après les efforts du gouvernement Malien
  • MME DOUSSOU CONDÉ MILITANTE DU RPG-GUINÉE EST L’INVITÉE DE JACQUES ROGER LA SITUATION SOCIOPOLITIQUE DE LA GUINÉE AU CENTRE DU DÉBAT
  • Coup d’Etat au Burkina (2). Fin de l’état de grâce et retour du CDP ?
  • Economie: En deux décennies, la Côte d’Ivoire a quintuplé son stock d’IDE entrants
  • Côte d’Ivoire : l’Etat veut mobiliser 1 milliard $ pour lutter contre la fragilité dans les zones frontalières du nord
  • LA FIDHOP ET GRADDH-AFRIQUE S’OPPOSENT A CE QUE LA COTE D’IVOIRE SERVE DE BASE ARRIERE AUX AVENTURIERS POUR DESTABILISER LES PAYS VOISINS.
  • GUINÉE : Eugène Berg : « Engager la Guinée sur la voie démocratique »

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    TRIBUNE. Menée par le colonel Mamady Doumbouya, la junte qui a renversé Alpha Condé devrait accélérer pour mettre la Guinée sur les rails de la démocratie.

    La junte militaire menée par le colonel Mamady Doumbouya, commandant des forces spéciales guinéennes, s’est emparée du pouvoir le 5 septembre 2021. Au rythme où l’on va, elle semble peu décidée à remettre la Guinée sur les rails de la démocratie et du pouvoir civil. Dès sa prise de pouvoir, la junte a cherché à effacer les effets de son assaut de la présidence qui a coûté la vie à plusieurs dizaines de militaires, essentiellement des membres de la garde présidentielle. Le Comité national pour le redressement et le développement (CNRD) de Mamady Doumbouya a en effet tenté de faire oublier la brutalité de cette attaque, en assurant un traitement digne au chef d’État déchu et en lui permettant de voyager à l’étranger. 

    Dès son premier discours, Mamady Doumbouya a prononcé les mots tant attendus par la population lassée par l’arrogance et l’isolement d’Alpha Condé. L’ex-président n’avait en effet pas pris la mesure de la vague contestatrice, représentée à ses yeux par une poignée de «  petits délinquants de drogue  » des quartiers à majorité peule, soi-disant manipulés par son principal opposant, l’ancien Premier ministre libéral Cellou Dalein Diallo et son parti, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG). La France et les États-Unis se montraient par ailleurs inquiets du rapprochement de la Guinée avec la Turquie et ses appels en faveur de la Russie.

    Des premières mesures symboliques plébiscitées par la population

    Les premières mesures de la junte, aspirant à lutter contre la gabegie et la corruption, lui ont sans doute attiré les faveurs de la population. Le CNRD a fait geler, entre autres, divers comptes bancaires, ceux de la présidence, des ministères, des membres du gouvernement sortant, ainsi que des directeurs des impôts, des douanes, du Trésor et du Budget. Les ministres ont été sommés de rendre leurs voitures de fonction et de déposer leur passeport. Des mesures certes symboliques, mais qui ne peuvent qu’être plébiscitées par les populations. 

    Mais ceci ne représente qu’un maigre viatique. Il reste à établir un véritable programme de transition et de développement. Mamady Doumbouya ne peut pas se borner à emprunter la voie de ses prédécesseurs. Sur les six présidents qui se sont succédé depuis 1958, quatre sont des militaires (dont trois putschistes) : lui-même, le colonel Lansana Conté (1984), le capitaine Moussa Dadis Camara (2008), ainsi que le général Sékouba Konaté (2009), chargé de conduire une transition démocratique, qui n’a jamais été menée à bien.

    Introduire un cadre de dialogue inclusif est un préalable impérieux

    Les défis à relever sont nombreux. Le pays, qui se targue d’avoir les réserves de bauxite les plus importantes du monde – sur lesquelles la Chine a jeté son dévolu – a connu ces dernières années une croissance annuelle de 5 %. Pourtant, 70 % de sa population vit toujours avec moins de 3,20 $ par jour. La production de l’aluminium, passée de 16 millions de tonnes en 2013 à 88 millions de tonnes en 2020, n’a guère profité à la population. Le préalable au développement socio-économique du pays et à une plus juste redistribution de ses richesses repose sur le rétablissement de la démocratie et donc la réussite de la transition civile.

    Dans ces conditions, l’avenir démocratique du pays semble reposer largement sur les épaules de Cellou Dalein Diallo qui, lors du premier tour de scrutin présidentiel de 2010, avait obtenu 44 % des voix contre 18 % à Alpha Condé, résultat que ce dernier a réussi à renverser à l’aide de manœuvres qui lui ont permis, par la suite, de s’accrocher au pouvoir. 

    Cellou Dalein Diallo, président depuis 2007 de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a été Premier ministre entre décembre 2004 et avril 2006. Il s’est révélé un homme compétent et loyal. Dans son message de vœux du Nouvel An, il s’est posé en rassembleur et a exhorté la junte à poser les fondements d’un cadre de dialogue avec la classe politique. C’est d’ailleurs derrière lui qu’une centaine de partis politiques se sont rassemblés pour mettre en place une plateforme dénommée «  Collectif des partis politiques  ». Celle-ci est un front politique pluriel qui soupçonne la junte militaire de vouloir se maintenir au pouvoir. Elle exige ainsi la tenue d’élections libres dans les prochains mois, se plaçant de facto comme la principale alternative à la junte militaire.

    Créer les conditions d’une transition démocratique

    Il appartient désormais au CNRD de choisir la voix de la sagesse en installant un cadre de dialogue politique inclusif, rassemblant les représentants des partis politiques, le gouvernement, la société civile et les partenaires techniques et financiers. Le sujet hautement sensible de la durée de la transition devrait en effet être défini sur la base des délais nécessaires à la réalisation des actions indispensables à l’organisation d’élections crédibles. Au préalable, il s’agirait de procéder à la rédaction d’une nouvelle Constitution, de réviser, s’il y a lieu, le Code électoral, de mettre en place un organe de gestion des élections sans inféodation politique et d’élaborer enfin un fichier électoral inclusif reflétant fidèlement la réalité du corps électoral guinéen. Ce qui avait, sous l’ère Alpha Condé, cruellement manqué et contribué à renforcer artificiellement les fiefs électoraux du parti au pouvoir.

    Pressions internationales sur la junte 

    La période d’incertitude ne saurait trop se prolonger, et les prétoriens au pouvoir à Conakry doivent se conformer aux normes démocratiques en cours en Afrique. Nul état d’urgence n’apparaît nécessaire. La communauté internationale en est pleinement consciente et ne relâche pas sa pression sur la junte. Le 1er janvier 2022, la Guinée a été exclue de l’African Growth and Opportunity Act (Agoa), le traité sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique, mis en place en 2000 sous l’administration Clinton pour faciliter et réguler les échanges commerciaux entre les États-Unis et l’Afrique. En effet, cet accord qui garantit un accès en franchise de droits à des milliers de produits sur le marché américain pour de nombreux pays africains est subordonné au respect des droits de l’homme, à la bonne gouvernance et à la protection des travailleurs. 

    Pour sa part, la Cedeao (Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest) qui avait condamné le coup d’État du 5 septembre, mais qui avait par la suite manifesté sa disposition pour accompagner la transition devant les lenteurs de celle-ci, vient de hausser le ton. Lors de leur 60e sommet ordinaire, qui s’est terminé le 12 décembre, les chefs d’État ont maintenu leurs sanctions contre Conakry en attendant des avancées concrètes dans l’organisation d’élections démocratiques. La Guinée a aussi été suspendue de l’Union africaine. Plus tôt sera instaurée la démocratie, plus celle-ci sera durable et inclusive, et plus les conditions d’une prospérité plus largement partagée seront réunies. Et plus vite la Guinée sortira de l’isolement politique et diplomatique.

    Tags:
    Recommended posts