• Côte d’Ivoire: 10 ans après la crise post-électorale, Alassane Ouattara reçoit Laurent Gbagbo
  • MR JEAN BONIN EST NOTRE INVITÉ – SAMEDI 17 JUILLET 2021 – A PARTIR 15H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • WATCH DEMOCRACY GROW EVENT : JOIN US AS WE CELEBRATE JULY 4TH
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Émission Heure De Vérité – Invité exceptionnel Pr Albert ONDO OSSA. Ce dimanche 27 juin 2021 dès 19H GMT…
  • Radio AFRIQUE 2050 – Emission Regards2050 de ce Jeudi 1er Juillet 2021 à 21h00 Eastern Time (21h Montréal, 20h Texas, 3h de Paris) – L’INVITÉ : ANGE OLIVIER GRAH
  • Mme Pulchérie Gbalet, présidente de l’organisation Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) est l’invitée de Jacques Roger le Samedi 15 Mai 2021 à partir de 13h GMT
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • USA : le virus frappe plus les femmes de couleur
  • AFRIQUE : 17 pays africains risquent une insécurité alimentaire aiguë due aux conflits, au Covid et à la crise climatique (ONU)
  • GABON : « Biens mal acquis » de la famille Bongo : BNP Paribas admet des « carences » mais pas d’« infraction »
  • MUSIQUE : Mort à 65 ans de Jacob Desvarieux, enfant du rock et père du zouk
  • SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • Hydrocarbures: La justice néerlandaise déclare que les parts d’Isabel Dos Santos dans Galp doivent retourner à l’Angola
  • Investissement: Côte d’Ivoire: après S&P, Fitch Ratings confirme la bonne santé de l’économie en relevant la note souveraine à BB-
  • JO 2020 – Tableau des médailles : La Chine en tête, l’Afrique avec une médaille
  • Santé – Côte d’Ivoire : 300 millions $ de la SFI pour faire du pays un véritable « hub médical » en Afrique de l’Ouest
  • FINANCE : Un après Tidjane Thiam difficile pour le Crédit Suisse
  • Aux États-Unis, première peine de prison ferme pour un assaillant du Capitole
  • Diplomatie agricole ivoirienne : L’Ambassadeur Haïdara Mamadou en première ligne
  • Haïti: le Premier ministre intérimaire Claude Joseph quitte ses fonctions
  • Côte d’Ivoire: 473 personnalités inculpées pour détournement
  • EURO 2020 – RASHFORD, SANCHO ET SAKA VICTIMES D’INSULTES RACISTES APRÈS LA FINALE ITALIE-ANGLETERRE
  • DOSSIERS: LA CHARTE DE L’IMPÉRIALISME ou “La Charte de la Servitude”
  • COTE D’IVOIRE : La société de corruption.
  • Simone Gbagbo sort du bois
  • Santé – Côte d’Ivoire : 300 millions $ de la SFI pour faire du pays un véritable « hub médical » en Afrique de l’Ouest

    By in Santé share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    (Agence Ecofin) – Après les investissements en cours pour relever le niveau des centres de santé publics du pays, le gouvernement ivoirien veut désormais accompagner le secteur privé médical. Ce, grâce au programme AMEF de la SFI.

    La Côte d’Ivoire bénéficiera d’un financement de 300 millions $ de la Société financière internationale (SFI) pour développer le secteur médical du pays. L’accord a été signé le vendredi 16 juillet par le gouvernement et l’organisation appartenant au Groupe de la Banque mondiale.

    Les fonds seront décaissés dans le cadre du programme pour l’accès aux équipements médicaux en Afrique (AMEF) de la SFI. Ils serviront à accompagner le développement des acteurs privés du secteur médical ivoirien, en finançant notamment les petites et moyennes entreprises (PME) exerçant dans le domaine.

    Pour le gouvernement ivoirien, l’objectif clairement affiché est de faire du pays un véritable hub médical en Afrique de l’Ouest, en s’appuyant sur le secteur privé. « Notre objectif est de faire en sorte que le secteur privé grandisse, et grandisse très vite. L’un des axes forts du projet de société que nous avons est de faire en sorte que les Ivoiriens qui ont entrepris, qui ont créé des cliniques, aient la possibilité de passer de cliniques en centres hospitaliers, en hôpitaux sous-régionaux pour que la Côte d’Ivoire devienne une destination de tourisme hospitalier, un hub médical », a ainsi indiqué le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi (photo).

    Dans cette optique, il est prévu que les entreprises médicales ivoiriennes du secteur privé puissent se procurer des équipements auprès des sociétés américaine General Electric et néerlandaise Philips. L’objectif est de permettre aux cliniques d’obtenir leurs équipements à bas coûts, et avec un accès plus facile aux pièces de rechange.

    Notons que cette stratégie s’ajoute à celle du développement du secteur public de la santé mise en œuvre par le gouvernement. En 2019, les autorités avaient annoncé vouloir mobiliser 1658 milliards FCFA (2,9 milliards $) pour des investissements dans le domaine de la santé sur la période 2020-2024. Sept piliers avaient alors été identifiés à savoir : la santé communautaire ; la qualité des soins de santé primaires ; les ressources humaines ; les systèmes d’information sanitaire ; la chaîne d’approvisionnement ; l’intégration du secteur privé ; et les réformes clés de financement de la santé.

    Moutiou Adjibi Nourou

    Tags:
    Recommended posts