• Côte d’Ivoire: 10 ans après la crise post-électorale, Alassane Ouattara reçoit Laurent Gbagbo
  • MR JEAN BONIN EST NOTRE INVITÉ – SAMEDI 17 JUILLET 2021 – A PARTIR 15H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • WATCH DEMOCRACY GROW EVENT : JOIN US AS WE CELEBRATE JULY 4TH
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Émission Heure De Vérité – Invité exceptionnel Pr Albert ONDO OSSA. Ce dimanche 27 juin 2021 dès 19H GMT…
  • Radio AFRIQUE 2050 – Emission Regards2050 de ce Jeudi 1er Juillet 2021 à 21h00 Eastern Time (21h Montréal, 20h Texas, 3h de Paris) – L’INVITÉ : ANGE OLIVIER GRAH
  • Mme Pulchérie Gbalet, présidente de l’organisation Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) est l’invitée de Jacques Roger le Samedi 15 Mai 2021 à partir de 13h GMT
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • USA : le virus frappe plus les femmes de couleur
  • AFRIQUE : 17 pays africains risquent une insécurité alimentaire aiguë due aux conflits, au Covid et à la crise climatique (ONU)
  • GABON : « Biens mal acquis » de la famille Bongo : BNP Paribas admet des « carences » mais pas d’« infraction »
  • MUSIQUE : Mort à 65 ans de Jacob Desvarieux, enfant du rock et père du zouk
  • SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • Hydrocarbures: La justice néerlandaise déclare que les parts d’Isabel Dos Santos dans Galp doivent retourner à l’Angola
  • Investissement: Côte d’Ivoire: après S&P, Fitch Ratings confirme la bonne santé de l’économie en relevant la note souveraine à BB-
  • JO 2020 – Tableau des médailles : La Chine en tête, l’Afrique avec une médaille
  • Santé – Côte d’Ivoire : 300 millions $ de la SFI pour faire du pays un véritable « hub médical » en Afrique de l’Ouest
  • FINANCE : Un après Tidjane Thiam difficile pour le Crédit Suisse
  • Aux États-Unis, première peine de prison ferme pour un assaillant du Capitole
  • Diplomatie agricole ivoirienne : L’Ambassadeur Haïdara Mamadou en première ligne
  • Haïti: le Premier ministre intérimaire Claude Joseph quitte ses fonctions
  • Côte d’Ivoire: 473 personnalités inculpées pour détournement
  • EURO 2020 – RASHFORD, SANCHO ET SAKA VICTIMES D’INSULTES RACISTES APRÈS LA FINALE ITALIE-ANGLETERRE
  • DOSSIERS: LA CHARTE DE L’IMPÉRIALISME ou “La Charte de la Servitude”
  • COTE D’IVOIRE : La société de corruption.
  • Simone Gbagbo sort du bois
  • COTE D’IVOIRE : La société de corruption.

    By in Côte d’Ivoire share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Par : ASSALÉ TIÉMOKO. DÉPUTÉ DE LA NATION.
    Faire des audits, c’est bien. Débarquer et emprisonner au besoin, quelques dirigeants de sociétés d’État, c’est bien. Ce sont de bons signaux mais ces signaux ne peuvent pas tenir bien longtemps.

    Parce que, au fond, c’est notre société elle-même qui pose problème en raison de ce que la corruption y est devenue un système social.

    Que faisons-nous de:

    La corruption des élus ?
    La corruption des magistrats?
    La corruption des avocats?
    La corruption des greffiers?
    La corruption dans les prisons?
    La corruption des journalistes ?
    La corruption des enseignants?
    La corruprion des forces de l’ordre ?
    La corruption dans les concours?
    La corruption des commerçants ?
    L corruption des chefs coutumiers?
    La corruption dans le milieu médical ?
    La corruption de toute la société ?

    En réalité nous vivons dans une société dont les pratiques culturelles basées sur la solidarité à l’africaine, génèrent au quotidien, de la corruption.

    Combien de demandes de parrainages pour des mariages, pour des baptêmes, pour des veillées religieuses, pour des tournois de football, pour des sorties officielles d’associations diverses;
    combien de demandes d’aides pour un enfant ou un parent malade, pour un corps à la morgue, pour un deuil, pour un enfant renvoyé de l’école, pour un enfant qui veut passer un concours…un élu (maire, député, president de conseil régional…), un fonctionnaire haut placé, un directeur de société privée ou d’État, un ministre, un PCA…reçoit par jour, par semaine, par mois?

    Devant chaque sollicitation, il faut réagir, il faut trouver une solution, il faut trouver de l’argent.

    Et gare à vous, si vous pretendez ne pas avoir de l’argent, une fois, deux fois, trois fois. Votre nom est gâté, c’est que vous êtes méchant et…tout le monde vous attend au tournant.

    “Il est député, il a de l’argent mais il n’aide personne. Il est maire, il a de l’argent mais il n’aide personne, il est très méchant. C’est un directeur général mais son argent est comme caca de chat, il est très méchant. Il est ministre, mais c’est un faux ministre, il est avare comme c’est pas possible, il n’ira pas loin.”

    Dans les familles, vous pouvez être le plus âgé mais si vous n’avez pas de l’argent, si le petit frère, le coussin, le neveu, a de l’argent pour faire face aux dépenses, peu importe l’origine de cet argent, c’est lui le chef, c’est lui que tout le monde attend avant de commencer la reunion.

    Dans une société pareille, vous avez beau être intelligent, travailleur, rigoureux, si vous n’ajoutez pas à cela la danse, le rire banana, la distribution des billets de banque, les dons de toutes sortes, vous ne serez jamais aimé et il n’est pas certain qu’en dehors de circonstances exceptionnelles, vous puissiez devenir président de la République à la suite d’une élection.

    Dans une société pareille, les médiocres sont les plus aimés et prospèrent.

    Le président de la Republique lui-même, s’il rend visite à des populations ou s’il reçoit une communauté ou des chefs traditionnels, cela coûtera entre 10 et 100 millions, aux caisses publiques.

    Il n’est pas en effet, concevable que le president s’en aille sans laisser une grosse enveloppe.
    Il n’est pas concevable que les chefs sortent de la presidence ou de la residence présidentielle sans une grosse enveloppe pour leur transport.

    Le president lui, a, pour agir ainsi, à sa disposition, un budget de souveraineté.

    Mais, et le petit maire, et le député, et l’agent des douanes, et le directeur de société, et le petit policier, et le petit fonctionnaire, où trouvera-t-il l’argent pour être un bon ivoirien ?

    Comment ils font pour tenir devant une telle pression sociale et psychologique?

    Le fonctionnement de notre société, notre conception de la vie, de la solidarité et nos modes de vie sont le carburant qui alimentent la corruption dans nos pays.

    Peut-être que face à cette réalité, nous devonss poser autrement la question de la lutte contre la corruption.

    J’ai ma petite idée sur la question. Mais je la garde pour moi.

    ASSALÉ TIÉMOKO.

    DÉPUTÉ DE LA NATION.
    Tags:
    Recommended posts