• Rendez-vous Médiatique – Émission l’heure de vérité d’Afrique 2050 – invités exceptionnels: M. Bernard Houdin (Paris), M. Pascal Rendu (Moscou) et M. Bruno Ben Moubamba (Moscou) seront nos invités – Ce dimanche 9 mai 2021 dès 20h (Paris), 14H (New-York).
  • L’invité de Radio PDCIRDA et Afrique2050: MR MAURICE GUIKAHUÉ ÉTAIT NOTRE INVITÉ LE 29 AOÛT 2013 REDIFFUSION CE VEN 07 MAI 2021 – 18H30 GMT – 12H30 New York
  • TRIBUNE : “Papa, l’amour de ma vie” Mariama Sako Konaté
  • L’invité de Radio PDCIRDA et Afrique2050: Mr Ahouman Gaël Lakpa porte-parole du cri-panafricain est notre invité – Ce Mer 5 Mai 2021 à 18H30 GMT – 12H30 New York
  • Rendez-vous Médiatique – Dr Franck Ditengou (Fribourg, Allemagne) sera notre invité – Ce dimanche 2 mai 2021 à 22h (Paris), 16H (New-York),
  • Radio afrique2050 – Émission Regards2050 de ce Jeudi 29 Avril 2021 à 21h00 heure de New York (21h Montréal, 20h Texas, 01h d’Abidjan)
  • Rendez-vous Médiatique – Émission l’heure de vérité d’Afrique 2050: Le Dr Bruno Imhotep Ben Moubamba sera notre invité – Ce dim 25 avril mars 2021 à 21h (Paris), 15H (New-York)
  • Rendez-vous Médiatique – Émission l’heure de vérité d’Afrique 2050: Pr Daniel Mengara (News Jersey États-Unis) sera notre invité – Ce jeudi 22 avril mars 2021 à 22h (Paris), 16H (New-York)
  • INVITÉ DE LA RADIO: SEM Kerfalla Yansané Ambassadeur de Guinée aux États-Unis est notre invité – Jeudi 22 Avril 2021
  • Il s’appelait Ben Soumahoro … Vendredi 23 avril 2021 a partir de 19H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • ONU 65ème Session de la Commission de la Condition de la Femme ONG CSW65 Forum Virtuel
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • Dossier|Scandales pétroliers africains, 1ère épisode : l’affaire du Probo Koala
  • Burkina Faso : Blaise Compaoré a rencontré un membre du gouvernement pour discuter des conditions de son retour
  • Gestion publique Franc CFA : la Banque de France transfère 5 milliards d’euros de réserves de change à la Bceao
  • Economie Guinée : « l’économie a crû de 7% en 2020 » malgré la crise sanitaire (FMI)
  • Economie : Le Gabon cumule une perte de 2785 milliards FCFA en 10 ans de commerce avec la France (exclusif)
  • Covid-19 : Situation catastrophique en Inde
  • Procès du bombardement de Bouaké et d’Amadé Ouérémi : le triomphe de l’impunité
  • Economie: Le Sénégal obtient un accord préliminaire avec le FMI pour une aide de 650 millions $
  • Gouvernance économique: La Côte d’Ivoire fait partie des pays ayant le plus tiré la dette des marchés frontières vers le haut en 2020
  • Sécurité – La Côte d’Ivoire est le pays d’Afrique francophone qui a effectué le plus de dépenses militaires en 2020 (classement)
  • ETATS UNIS : Quel est le bilan de Joe Biden après 100 jours à la Maison Blanche ?
  • ÉCONOMIE: La gouvernement ivoirien a décidé d’accorder 20% des achats de contrats d’exportation des multinationales à ses nationaux
  • Texte de l’Accord de Linas-Marcoussis
  • TCHAD : MESSAGE A LA NATION DU PRESIDENT DU CONSEIL MILITAIRE DE TRANSITION MAHAMAT IDRISS DEBY
  • Côte d’Ivoire : la Cour pénale internationale confirme l’acquittement de l’ancien président Laurent Gbagbo

    By in Actualités Côte d’Ivoire share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    L’ex-président de Côte d’Ivoire, accusé de quatre chefs de crimes contre l’humanité – meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains –, avait été acquitté en 2019.

    La Cour pénale internationale (CPI) a confirmé, mercredi 31 mars, l’acquittement prononcé en 2019 de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, premier ancien chef d’Etat qu’elle a jugé, lors d’un procès pour crimes contre l’humanité liés aux violences post-électorales en 2010 et 2011.

    Les juges ont rejeté l’appel de la procureure de la CPI contre la décision de la chambre de première instance qui avait acquitté M. Gbagbo et un de ses proches, Charles Blé Goudé, ex-chef du mouvement des Jeunes patriotes.

    M. Gbagbo, premier ancien chef d’Etat jugé par la CPI, et M. Blé Goudé ont toujours clamé leur innocence dans ces crimes ayant fait 3 000 morts en Côte d’Ivoire, lors de violences nées du refus de M. Gbagbo de reconnaître fin 2010 la victoire à la présidentielle de son rival Alassane Ouattara.Lire aussi  En Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo rompt dix ans de silence à la veille de la présidentielle

    Clôture de l’affaire

    En confirmant l’acquittement sous l’œil de MM. Gbagbo et Blé Goudé, présents à l’audience mercredi, la chambre d’appel de la CPI écarte la tenue d’un procès en appel et a clos l’affaire, près de dix ans après l’ouverture du dossier.

    La CPI « abroge par la présente toutes les conditions restantes à la libération de M. Gbagbo et M. Blé Goude », a déclaré le juge présidant la chambre d’appel, Chile Eboe-Osuji, ordonnant aux fonctionnaires du tribunal de « prendre des dispositions pour le transfert en toute sécurité de M. Gbagbo et M. Blé Goudé vers le ou les Etats d’accueil ».

    M. Gbagbo a hoché la tête à l’annonce de la décision, puis a levé deux pouces en l’air et a souri. A la fin de l’audience, il s’est levé et a applaudi, tandis que M. Blé Goudé a légèrement secoué ses poings en signe de victoire.

    Désir de rentrer en Côte d’Ivoire

    Depuis son acquittement, M. Gbagbo vit en Belgique. La CPI avait refusé sa demande de liberté sans condition, mais autorisé l’ex-président à quitter la Belgique vers un pays acceptant de le recevoir.

    En possession, selon son avocate, de deux passeports, un ordinaire et un diplomatique, remis par les autorités ivoiriennes, l’ex-président avait annoncé en décembre son désir de rentrer en Côte d’Ivoire, mais ce retour se fait toujours attendre.

    La décision de la CPI sur l’appel de l’accusation était attendue en Côte d’Ivoire, où l’ombre de Laurent Gbagbo plane toujours sur une nation meurtrie par les violences politiques depuis plus de vingt ans. De nouvelles violences liées à la dernière présidentielle d’octobre 2020, remportée par Alassane Ouattara qui se représentait pour un troisième mandat controversé, ont fait près de 100 morts.

    Acquittement surprise

    Président de 2000 à 2010, M. Gbagbo, toujours très populaire chez ses partisans, avait été arrêté en 2011. Après son acquittement surprise – les juges ayant notamment estimé que les preuves à charge étaient insuffisantes –, le bureau de la procureure de la CPI avait estimé que les magistrats n’avaient pas rendu une décision motivée en bonne et due forme et avaient commis des erreurs de droit et de procédure.Lire aussi La Côte d’Ivoire dans l’attente du retour de Laurent Gbagbo

    La procureure générale sortante de la Cour, Fatou Bensouda, avait interjeté appel en septembre 2019, huit mois après l’acquittement, réclamant la tenue d’un procès en appel.

    Fatou Bensouda, ainsi que ses services, sont sous le feu des critiques : si la CPI, fondée en 2002 pour juger les pires atrocités commises à travers le monde, a notamment condamné des chefs de guerre congolais et un jihadiste malien, l’accusation a échoué dans ses dossiers les plus emblématiques.

    Le Monde

    Tags:
    Recommended posts