• Ouattara : son troisième mandat, ses relations avec Gbagbo et Bédié, le RHDP, le cas Soro… Entretien exclusif
  • S.O.S : Aidez Pasteur, Dr Joseph N’Da avec les dépenses d’hôpital
  • AFRIQUE2050 – MR ASSALÉ TIÉMOKO ANTOINE DÉPUTÉ MAIRE DE TIASSALÉ SERA NOTRE INVITÉ – VEN 17 SEPT 2021 – Á PARTIR DE 10H45 (NEW YORK) 14H45 GMT
  • JROGER : MR ALIOU BAH LEADER DU MOUVEMENT DEMOCRATIQUE LIBÉRAL (MoDeL) EST NOTRE INVITÉ – JEUDI 16 SEPTEMBRE 2021 – Á PARTIR DE 18H30 (NEW YORK) 22H30 GMT
  • HOMMAGE SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • COUP DÉTAT EN GUINÉE: L’HONORABLE IBRAHIMA ABE SYLLA PRESIDENT DE LA NGR-GUINÉE EST NOTRE INVITÉ MER 08 SEPTEMBRE 2021 A 19H
  • BAH OURY (UDRG) ET DR FAYA MILLIMOUNO (BLOC-LIBÉRAL) GUINÉE SONT NOS INVITÉS – MARDI 07 SEPTEMBRE 2021 – A PARTIR DE 18H (NEW YORK)
  • GUINÉE : L’incertitude règne en Guinée après le renversement du président Alpha Condé
  • RADIO AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 DE CE JEUDI 19 AOUT 2021 A 21H00 EASTERN TIME (21H NEW YORK, 20H TEXAS, 3H DE PARIS)
  • SANTÉ : Les États-Unis envoient 1,2 million de vaccins anti-covid à la Côte d’Ivoire
  • Afghanistan: la conquête éclair des talibans ternit l’image des États-Unis
  • LA FRANCE OU L’HYPOCRISIE DE LA CLASSE POLITIQUE IVOIRIENNE
  • SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • WATCH DEMOCRACY GROW EVENT : JOIN US AS WE CELEBRATE JULY 4TH
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Émission Heure De Vérité – Invité exceptionnel Pr Albert ONDO OSSA. Ce dimanche 27 juin 2021 dès 19H GMT…
  • Mme Pulchérie Gbalet, présidente de l’organisation Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) est l’invitée de Jacques Roger le Samedi 15 Mai 2021 à partir de 13h GMT
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • Le Secrétaire général tire la sonnette d’alarme et dénonce la « situation indécente » d’un « monde au bord du précipice »
  • CÔTE D’IVOIRE : ACTIVITÉS DES PARTIS POLITIQUES : UNG CONGRÈS ORDINAIRE DE L’UNG LE YAKRO 25 SEPTEMBRE 2021 À YAKRO
  • CÔTE D’IVOIRE : ACTIVITÉS DES PARTIS POLITIQUES : UNG CONGRÈS EXTRAORDINAIRE DE L’UNG LE YAKRO 25 SEPTEMBRE 2021 À YAKRO
  • CORRUPTION ET ABUS DE POUVOIR AU SEIN DES FORCES DE L’ORDRE : LE CAS DE MME LATHER RITU
  • COTE D’IVOIRE LE MASSACRE DES GENDARMES À BOUAKÉ EN OCTOBRE 2002
  • Côte d’Ivoire : l’espoir déçu du secteur pétrolier
  • HYDROCARBURES COTE D’IVOIRE : LES FAVEURS FISCALES DES OPÉRATIONS DE RECHERCHE ET EXPLOITATION PÉTROLIÈRES
  • USA : La tempête Ida sème le chaos aux Etats-Unis, au moins 44 morts à New York et aux alentours
  • HYDROCARBURES : Blocs pétroliers Ivoirien
  • Côte d’Ivoire : l’OMS confirme un mauvais diagnostic sur la Guinéenne supposée malade d’Ebola
  • COTE D’IVOIRE: « Découverte majeure » de pétrole et de gaz naturel
  • Afghanistan : quatre questions après la confirmation du retrait des Américains au 31 août
  • Covid-19 en Côte d’Ivoire : « La menace est réelle, il faut agir autrement »

    By in Nation share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    L’heure est grave. Que la Côte d’Ivoire améliore, au plus vite, son approche stratégique ou son plan opérationnel de lutte contre la propagation du Covid-19 si le pays ne veut pas voir, d’ici peu, une bonne partie de sa population décimée.

    Le 11 mars 2020, la Côte d’Ivoire a enregistré son premier cas de malade du Covid-19. Pour faire barrage á la propagation du virus, des mesures ont été prises, principalement, par le Conseil National de la Sécurité (CNS) et le gouvernement ivoirien. Lesquelles directives ont été endossées et amplifiées par différentes entités et couches sociales de la nation. Cependant, la propagation du virus ne fait que s’accentuer.

    A lire aussi : Coronavirus : « Les coiffeurs, tresseuses et employés de pressing sont exposés »

    Nous sommes á plus de 200 cas. Si la notoriété du Coronavirus est certaine, le constat sur le terrain est qu’une frange importante de la population reste insensible aux messages diffusés ou observe le strict minimum. Alors question : pourquoi la multiplication des spots á la télévision, á la radio, les affiches de différents types et autres campagnes de sensibilisation de proximité n’ont pas d’impact réel et total sur le comportement ou le mode de vie de nombreux ivoiriens ? La réponse á cette interrogation peut aller dans tous les sens. Parcourons succinctement quelques pistes.

    L’HEURE EST GRAVE COVID-19 EN CÔTE D’IVOIRE

    La gestion approximative de la pandémie par le gouvernement ivoirien et les institutions qui le représentent en est pour beaucoup dans la non-efficacité des messages diffusés. En effet, trop d’erreurs répétitives sont notoires ; le confinement raté de l’INJS et celui reporté du grand Abidjan, les revendications des médecins face aux manque de matériels dans les hôpitaux, les infrastructures insuffisantes si non inexistantes pour accueillir les éventuels malades, etc. font penser que la menace n’est pas sérieuse chez nous. Si elle l’était, l’État serait plus strict, plus regardant, plus pragmatique. Cela encourage le laisser-aller de la population du secteur informel.

    La raison sociale liée á la condition de vie précaire de la masse laborieuse. De nombreux adolescents, jeunes, adultes, vieux et vieillards vivant en Côte d’Ivoire travaillent dans le secteur informel. Ils vivent donc le jour au jour. Ceux-ci sont face á une problématique existentielle : le Covid-19 et leur survie. Ils bravent donc tous les dangers et affrontent les multiples risques pour survivre alors que la catastrophe pourrait venir de cette frange nombreuse de la population. Si elle est contaminée, ce sera une hécatombe. Attention, danger !

    COVID-19 EN CÔTE D’IVOIRE, L’HEURE EST GRAVE

    La communication et le contenu informationnel. Plusieurs structures se bousculent pour s’arracher la communication sur le Covid-19 ; le ministère de la santé, le ministère de la communication, le CICG, l’INHP et bien d’autres. Pourquoi cette inutile lutte de positionnement ? Alors qu’il suffit de créer simplement une cellule de communication de crise pour fédérer les différentes forces et compétences en vue de faire face á la pandémie. Du coup les contenus diffusés sont ordinaires. Ils manquent d’adaptabilité, de profondité, de consistance et n’ont, par conséquent, aucun réel effet sur les populations vulnérables.

    Enfin, le Covid-19 n’est pas la première maladie qui fait objet de grande médiatisation en Côte d’Ivoire. Il y a eu la maladie á virus Ebola, la dingue, le virus zika, etc. qui n’ont pas fait assez de victimes. La reprise de certains éléments des communications précédentes sonne comme du « déjà vu » ou du « déjà entendu ». Aussi, pour beaucoup d’ivoiriens, le Coronavirus est-il une maladie comme les autres. Mieux c’est une maladie des blancs, des personnes nanties vue que les premiers cas sont tous importés de l’Europe, dit-on. Ainsi, se consolent-ils : « si la Côte d’Ivoire a vaincu Ébola, la dingue et Zika, il en sera ainsi pour le Coronavirus ». Qu’il en soit ainsi !

    En attendant, il faut á la Côte d’Ivoire une nouvelle approche stratégique á plusieurs niveaux : préventif, médical, communicationnel, économique, social, structurel et environnemental. Évitons, en urgence, la contamination de la population indigente qui s’amasse encore et toujours pour survivre. Que Dieu nous vienne en aide !

    Dr Benoît KOUASSI

    Docteur en communication sociale institutionnelle

    E-mail : benquoissy@yahoo.fr

    Tags:
    Recommended posts