• Rendez-vous Médiatique – Émission l’heure de vérité d’Afrique 2050 – invités exceptionnels: M. Bernard Houdin (Paris), M. Pascal Rendu (Moscou) et M. Bruno Ben Moubamba (Moscou) seront nos invités – Ce dimanche 9 mai 2021 dès 20h (Paris), 14H (New-York).
  • L’invité de Radio PDCIRDA et Afrique2050: MR MAURICE GUIKAHUÉ ÉTAIT NOTRE INVITÉ LE 29 AOÛT 2013 REDIFFUSION CE VEN 07 MAI 2021 – 18H30 GMT – 12H30 New York
  • TRIBUNE : “Papa, l’amour de ma vie” Mariama Sako Konaté
  • L’invité de Radio PDCIRDA et Afrique2050: Mr Ahouman Gaël Lakpa porte-parole du cri-panafricain est notre invité – Ce Mer 5 Mai 2021 à 18H30 GMT – 12H30 New York
  • Rendez-vous Médiatique – Dr Franck Ditengou (Fribourg, Allemagne) sera notre invité – Ce dimanche 2 mai 2021 à 22h (Paris), 16H (New-York),
  • Radio afrique2050 – Émission Regards2050 de ce Jeudi 29 Avril 2021 à 21h00 heure de New York (21h Montréal, 20h Texas, 01h d’Abidjan)
  • Rendez-vous Médiatique – Émission l’heure de vérité d’Afrique 2050: Le Dr Bruno Imhotep Ben Moubamba sera notre invité – Ce dim 25 avril mars 2021 à 21h (Paris), 15H (New-York)
  • Rendez-vous Médiatique – Émission l’heure de vérité d’Afrique 2050: Pr Daniel Mengara (News Jersey États-Unis) sera notre invité – Ce jeudi 22 avril mars 2021 à 22h (Paris), 16H (New-York)
  • INVITÉ DE LA RADIO: SEM Kerfalla Yansané Ambassadeur de Guinée aux États-Unis est notre invité – Jeudi 22 Avril 2021
  • Il s’appelait Ben Soumahoro … Vendredi 23 avril 2021 a partir de 19H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • ONU 65ème Session de la Commission de la Condition de la Femme ONG CSW65 Forum Virtuel
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • Dossier|Scandales pétroliers africains, 1ère épisode : l’affaire du Probo Koala
  • Burkina Faso : Blaise Compaoré a rencontré un membre du gouvernement pour discuter des conditions de son retour
  • Gestion publique Franc CFA : la Banque de France transfère 5 milliards d’euros de réserves de change à la Bceao
  • Economie Guinée : « l’économie a crû de 7% en 2020 » malgré la crise sanitaire (FMI)
  • Economie : Le Gabon cumule une perte de 2785 milliards FCFA en 10 ans de commerce avec la France (exclusif)
  • Covid-19 : Situation catastrophique en Inde
  • Procès du bombardement de Bouaké et d’Amadé Ouérémi : le triomphe de l’impunité
  • Economie: Le Sénégal obtient un accord préliminaire avec le FMI pour une aide de 650 millions $
  • Gouvernance économique: La Côte d’Ivoire fait partie des pays ayant le plus tiré la dette des marchés frontières vers le haut en 2020
  • Sécurité – La Côte d’Ivoire est le pays d’Afrique francophone qui a effectué le plus de dépenses militaires en 2020 (classement)
  • ETATS UNIS : Quel est le bilan de Joe Biden après 100 jours à la Maison Blanche ?
  • ÉCONOMIE: La gouvernement ivoirien a décidé d’accorder 20% des achats de contrats d’exportation des multinationales à ses nationaux
  • Texte de l’Accord de Linas-Marcoussis
  • TCHAD : MESSAGE A LA NATION DU PRESIDENT DU CONSEIL MILITAIRE DE TRANSITION MAHAMAT IDRISS DEBY
  • Côte d’Ivoire: un forum pour lutter contre le chômage des jeunes diplômés

    By in La Une share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Par RFI Publié le 15-12-2019 

    En Côte d’Ivoire, où plus de 80% de l’économie est informelle, le taux d’emploi des jeunes diplômés est faible. Pour tenter de les faire sortir du lot, l’événement Abidjan Young Leadership Forum 2019 a organisé une rencontre entre étudiants ou entrepreneurs et chefs d’entreprise.

    Dans une grande salle de la Banque africaine de développement à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Kouamé présente son projet d’application de mise en relation entre usagers et professionnels. Informaticien, il a monté son entreprise avec trois autres jeunes diplômés.

    En tout, ils sont huit à avoir été choisis pour tenter de convaincre des entreprises. Chams Diagne, directeur de la société de recrutement Africa 2 Talent, qui organise l’événement Abidjan Young Leadership Forum 2019, explique sa démarche. « Il y a de la déception de part et d’autre. C’est-à-dire que les jeunes ont le sentiment que les entreprises ne s’intéressent pas à elles, qu’ils envoient énormément de demandes et qu’ils n’ont pas de réponse. Et d’un autre côté, les entreprises considèrent qu’elles saturent, qu’elles sont totalement débordées. Nous, on s’est dit qu’il y avait quelque chose à faire pour réconcilier ces deux parties et on a choisi de le faire à travers un événement dont l’objectif est de montrer le talent des jeunes Ivoiriens, quel que soit le niveau de leur école, quel que soit leur environnement social, pour montrer qu’ils ont du talent ».

    Différences de mentalité

    Dans une salle voisine, des job-datings sont organisés. Francis Kouadio est sociologue. Sa discipline est habituellement destinée à l’enseignement mais il est persuadé qu’elle peut être bénéfique à la société. « Je fais déjà une thèse en sociologie des élections mais parallèlement, je veux avoir une compétence professionnelle et aussi apporter le peu de qualifications que j’ai », déclare-t-il.

    Des recruteurs de l’entreprise de télécommunications sud-africaine MTN font passer les entretiens. Pour Zain Reddiar, son directeur des ressources humaines, le principal problème dans les pays francophones est le manque de considération pour les stagiaires ou les jeunes diplômés. « Ils n’ont pas d’expérience et les entreprises n’ouvrent pas les portes pour montrer la réalité à ces jeunes, estime-t-il. Ce qu’il se passe, c’est que lorsqu’ils arrivent dans une entreprise, c’est pour faire du thé. Nous à MTN, nous ne faisons pas cela. Lorsque vous êtes là, vous faites un travail qui est évalué et vous évoluez. Si vous êtes dans les ressources humaines par exemple, vous allez de la structure de l’organisation jusqu’à la gestion des talents. Donc, vous apprenez l’ensemble des aspects du métier ». Des méthodes à revoir et des opportunités à saisir pour sortir du lot : autant de pistes à suivre lorsque l’on sort de l’université.

    Tags:
    Recommended posts