• Diaspora Rwandaise aux États Unis: Célébration de Kwibohora 30 – Ensemble, Nous Prospérons
  • FRANCE-AFRIQUE: Et si la justice lançait une enquête contre la France et ses présidents pour pillage de de ses ressources..
  • MEDIA COTE D’IVOIRE: Analyse de l’Intervention Chaotique de Gouali Dodo sur la Chaîne Financée par le RDR, NCI.
  • COTE D’IVOIRE POLITIQUI: ANALYSE DU PREMIER GRAND MEETING DE THIAM APRÈS SON ÉLECTION À LA TÊTE DU PDCI-RDA SE TIENT À SOUBRÉ À LA PLACE DOUWAHI
  • CÔTE D’IVOIRE: État de la Nation, le Président Ouattara s’adresse au Parlement réuni en Congrès
  • Côte d’Ivoire : Une puissance économique aux enjeux de développement humain
  • Mon billet : La CEI et l’Application Intelligente de la Loi
  • Washington s’irrite des opérations de déguerpissement dans le district d’Abidjan : le capital humain est abandonné.
  • DIPLOMATIE : Les pays africains n’arrivent pas à percer sur la scène diplomatique de Washington
  • DIPLOMATIE TCHAD: SEM Kitoko Gata Ngoulou a participé ce lundi 3 juin 2024 au “Congressional Briefing on Women in Diplomacy and Legislative
  • DIASPORA TCHADIENNE: Unité et Prospérité: Discours de l’Ambassadeur à la Diaspora Tchadienne de l’Indiana
  • L’Écrivain Ahouman Gaël Lakpa : Mon Témoignage sur le Président Henri Konan Bédié
  • ECONOMIE : Afrique : La présidente de l’Export-Import Bank des États-Unis, Lewis, célèbre trois transactions historiques en Angola lors du Sommet d’affaires États-Unis-Afrique
  • TCHAD – Qui est donc Allamaya Halina, le nouveau Premier ministre du Tchad?
  • TIDJANE THIAM REND UN VIBRANT HOMMAGE AU PRÉSIDENT BÉDIÉ : SON DISCOURS
  • TCHAD: Bonne nouvelle pour le Tchad le jour de l’inauguration du nouveau président élu, le général Mahamat Idriss Deby Itno
  • Le RHDP Refuse à Tidjane Thiam la Parole lors des Obsèques du Président Bédié : Peur et Dictature en Côte d’Ivoire ?
  • Tchad: Mahamat Idriss Déby annonce que le prochain gouvernement ne sera pas d’union nationale
  • CÔTE D’IVOIRE: La Triche et les Abus du RDR devenu RHDP
  • La confiance dans le système Électoral Ivoirien au plus bas
  • GUINEE : Un message d’espoir pour Kassory Fofana : Rester fort dans l’adversité
  • EDITORIAL : L’encouragement de l’alternance démocratique dans un pays est essentiel pour plusieurs raisons.
  • L’importance de respecter la constitution… L’alternance au pouvoir garantit la stabilité, le progrès et l’état de droit dans un pays.
  • TCHAD – Le coup KO a bien eu lieu : Mahamat Idriss Deby Itno remporte l’élection présidentielle
  • Élection au Tchad : Mahamat Idriss Deby devrait remporter la victoire dès le premier tour
  • Focus sur l’Essentiel : Les véritables enjeux pour la Côte d’Ivoire – Réponse à Dosso du RDR et à tous ceux qui partagent son opinion
  • Émission: Analyse Politique avec Sister Sarah”. Tous les Lundis, Mercredis et Jeudis à partir de 21h jusqu’à 22h30 (heure de New York)
  • TCHAD ÉLECTIONS PRESIDENTIELLES2024: MEETING DE SOUTIEN AU CANDIDAT MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO A WASHINGTON, DC USA
  • Écoutez les émissions de Jacques Roger sur Afrique2050
  • Les Tchadiens aux États-Unis expriment leurs attentes pour les élections présidentielles de Mai 2024
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • Lettre Ouverte au Ministre Touré Mamadou : Reflexion sur le Débat Politique et la Démocratie en Côte d’Ivoire
  • ÉCONOMIE: Milagrosa Obono Angue à Washington DC : Diplomatie et Économie au Sommet des Assemblées Générales du FMI-Banque Mondiale
  • COTE D’IVOIRE : La nécessité pour le président Ouattara d’organiser des élections libres et transparent et de céder le pouvoir en 2025.
  • Ma contribution et ma réponse à “Yassoua” Konan Venanci. Jacques Roger
  • EDITORIAL : POURQUOI THIAM DEVRAIT DIRIGER LA CÔTE D’IVOIRE
  • TCHAD: Les enjeux de l’élection présidentielle au Tchad : Vers une transition démocratique ?
  • COTE D’IVOIRE: Manœuvres politiques et stratégies controversées du RDR: Les enjeux des élections 2025 en Côte d’Ivoire
  • TCHAD: Réconciliation nationale et perspectives futures : Succès Masra s’exprime sur son rôle de Premier Ministre
  • LA CÔTE D’IVOIRE : LA TRANSFORMATION DE LA NOIX DE CAJOU, UN ENJEU GÉNÉRATEUR D’UNE FORTE VALEUR AJOUTÉE
  • FINANCE: Vista Group Holding SA: Bâtir un Avenir Financier Panafricain de Classe Mondiale
  • COTE D’IVOIRE: Idolâtrie Politique et la Redéfinition de l’Identité Nationale: Réflexions sur les Changements de Noms des Ouvrages en Côte d’Ivoire
  • COTE D’IVOIRE: L’orpaillage illégal en Côte d’Ivoire représente un crime contre l’humanité, tant pour ses conséquences sur l’environnement que sur les populations locales
  • MÉDIAS : La presse ivoirienne : Entre incompétence, mercantilisme et partialité politique
  • Suiver nos émissions – JacquesRogerShow Live – 7J/7 à partir 13H30-14H30 à New York, 17H30-18H30 à Abidjan et 19H30-20H30 à Paris
  • POLITIQUE/CI : RHDP : Un parti fragile qui ne survivra pas sans Ouattara
  • POURQUOI, VOUS FAITES ÇA? Le favoritisme, le népotisme et le rattrapage en Côte d’Ivoire: quand les réseaux d’influence l’emportent sur le mérite
  • Le scandale du siècle : Sauvons ce qui appartient aux Ivoiriens
  • DIASPORA: Les Africains de la diaspora qui aiment leurs pays : Entre proclamation et réalité
  • CÔTE D’IVOIRE: Arrestation du PDG de KDS HOLDING : Entreprise en Crise et Avenir Incertain
  • MA RÉPONSE AU PYROMANE YACOUBA DOUMBIA : LE RDR OU LE SECTARISME VIOLENT…
  • Côte d’Ivoire: Brusquement, les chiffres ne veulent plus rien dire pour le RDR
  • COTE D’IVOIRE POLITIQUI: Quand le Président Thiam Devient une Équation Polynômiale pour le RDR
  • COTE D’IVOIRE: Un mirage de croissance : La vitrine Économique du RHDP au détriment des besoins réels des Ivoiriens
  • CÔTE D’IVOIRE : LE MINISTRE DE LA CONSTRUCTION ET GENDRE DU PRÉSIDENT REFUTE TOUTE RESPONSABILITÉ DANS LA CONSTRUCTION DES MAUVAIS IMMEUBLES À ABIDJAN : “C’EST JAMAIS MOI,… “
  • Déguerpissement à Abidjan: CISSE BACONGO S’EXPLIQUE SANS FAUX-FUYANT
  • POLITIQUE : Pourquoi les ivoiriens ne se sentent pas soutenus par leurs politiques?
  • Côte d’Ivoire: Brusquement, les chiffres ne veulent plus rien dire pour le RDR

    By in Côte d’Ivoire Editorial share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Brusquement, les chiffres ne veulent plus rien dire pour le RDR

    Il semble que, pour le Rassemblement des Républicains (RDR), les chiffres ne signifient plus grand-chose lorsqu’ils ne proviennent pas directement du président Alassane Ouattara. Ce discours révèle un manque flagrant d’esprit de compétition de la part de ceux qui le tiennent. Dans un monde où l’excellence est prônée, la compétitivité est cruciale, non seulement pour les adultes mais aussi pour les enfants, qui en ont besoin pour apprendre les compétences sociales essentielles.

    En effet, c’est en se comparant à leurs pairs que les élèves apprennent les normes, les valeurs et les comportements positifs à intérioriser. La compétition est également nécessaire pour développer une meilleure connaissance de soi et encourager l’investissement en vue d’améliorer les conditions de vie des populations. Le président Tidjane Thiam a toujours été un fervent défenseur de la compétitivité, et c’est ce qu’il souhaite pour son pays.

    Félix Houphouët-Boigny, dans un discours mémorable lors du 4ème Congrès du PDCI-RDA le 23 septembre 1965, déclarait : “On peut se tromper, c’est humain, mais il faut se garder de vouloir tromper les autres… La guerre n’a jamais rien réglé complètement, et qui aujourd’hui la perd, peut espérer la gagner certainement un jour.”

    Tidjane Thiam, lors de son discours à Soubré le 22 juin 2024, a mis en lumière plusieurs problèmes persistants qui minent la Côte d’Ivoire :

    • La mévente des produits agricoles : Une situation qui contribue à la paupérisation croissante des populations rurales et des planteurs.
    • Les inondations : Pendant la saison des pluies, les villes, et en particulier Abidjan, sont paralysées, apportant leur lot de tristesse chaque année.
    • Les déguerpissements sauvages : Des opérations menées sans humanité ni compassion, qui ajoutent à la détresse des populations.
    • Le coût croissant de l’électricité : Une charge de plus en plus lourde pour les ménages et les entreprises.
    • La cherté de la vie et l’endettement massif : Des problèmes qui compromettent l’avenir de nos enfants.

    Ces enjeux montrent bien que la compétitivité et l’intégrité sont essentielles pour le développement d’un pays. Il est temps que les politiciens mettent de côté leurs intérêts personnels et adoptent une approche basée sur l’excellence et la transparence pour le bien de la nation.

    Tidjane Thiam incarne cette vision d’une Côte d’Ivoire compétitive, où l’amélioration des conditions de vie passe par une gouvernance exemplaire et une réelle prise en compte des défis auxquels les populations sont confrontées. Les prochaines élections de 2025 ne doivent pas être une répétition des erreurs du passé. Il est crucial que les leaders politiques montrent l’exemple et travaillent ensemble pour construire un avenir meilleur pour tous les Ivoiriens.

    Des propos scandaleux du ministre de la Communication, Amadou Coulibaly

    Lors de la conférence de presse du mercredi 26 juin 2024, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly, a démontré un niveau de dédain et d’incompétence inquiétant. Face aux critiques sur le classement de la Côte d’Ivoire dans le dernier rapport de l’Indice de Développement Humain (IDH), Amadou Coulibaly a tenu des propos scandaleux.

    « Je ne m’informe pas sur les réseaux sociaux car ce sont des lieux d’expression d’émotions. Un endroit où tout le monde est expert. Je ne vois pas comment vous sanctionnez le ciel. Je ne vois pas en quoi, pour un événement naturel, il faudrait prendre des sanctions… partout quand il pleut les infrastructures sont dégradées. Je sais que les populations sont friandes de sacrifices, elles attendent qu’on coupe les têtes mais il faut savoir que les installations n’étaient pas prévues pour cette situation » a-t-il réagi. Quel culot!

    Ces propos, qui minimisent les attentes légitimes des citoyens et ignorent les responsabilités gouvernementales, montrent l’incapacité de ce ministre à comprendre et à répondre aux besoins de la population. Lorsqu’un ministre du gouvernement dévoile son incapacité de manière aussi flagrante, il y a lieu de l’éjecter hors du gouvernement.

    Un autre point soulevé par le ministre a été la récente déclaration du président du PDCI-RDA, Tidjane Thiam, à Soubré, concernant l’Indice de Développement Humain (IDH) de la Côte d’Ivoire. Amadou Coulibaly a réagi avec fermeté, soulignant que malgré un IDH passant de 0,46 à 0,53, ce qui représente une amélioration, il est crucial de ne pas simplifier cette question complexe à un simple classement. Il a critiqué ce qu’il perçoit comme du populisme dans de telles déclarations, soulignant l’importance d’une approche logique et nuancée des progrès effectués par le pays.

    Une dette inquiétante malgré des réalisations visibles

    Au-delà de certaines réalisations visibles et importantes pour la Côte d’Ivoire, la dette ivoirienne avoisine les 30 000 milliards de F CFA, soit une augmentation de plus de 20 000 milliards de F CFA. Les différentes réalisations justifient-elles cette dette? Souvenez-vous des déclarations de Ouattara en 2009 avant son avènement au pouvoir, qui critiquait avec véhémence la dette de 6 000 milliards de F CFA sous la gouvernance de Gbagbo. La réalité est triste et les Ivoiriens sont de plus en plus pauvres. La croissance sur papier du gouvernement ivoirien ne touche que son clan, une élite autour de lui, des investisseurs étrangers et des enfants d’immigrés. L’intérieur du pays est très pauvre et les projets de développement sont dirigés vers le nord du pays. Les régions du sud, qui regorgent les richesses du pays, restent pauvres voire négligées. Et ceux qui ont eu le malheur de ne pas voter pour le RHDP sont complètement ignorés. Voici la raison principale du succès des listes RHDP aux différentes élections.

    En conclusion, il est impératif que les dirigeants adoptent une attitude de compétition saine et de responsabilité pour véritablement servir les intérêts de la nation. La Côte d’Ivoire mérite mieux que des discours creux et des excuses. Elle a besoin de leaders compétents et engagés, prêts à affronter les défis avec intégrité et détermination.

    JACQUES ROGER

    Tags:
    Recommended posts