• Diaspora Rwandaise aux États Unis: Célébration de Kwibohora 30 – Ensemble, Nous Prospérons
  • FRANCE-AFRIQUE: Et si la justice lançait une enquête contre la France et ses présidents pour pillage de de ses ressources..
  • MEDIA COTE D’IVOIRE: Analyse de l’Intervention Chaotique de Gouali Dodo sur la Chaîne Financée par le RDR, NCI.
  • COTE D’IVOIRE POLITIQUI: ANALYSE DU PREMIER GRAND MEETING DE THIAM APRÈS SON ÉLECTION À LA TÊTE DU PDCI-RDA SE TIENT À SOUBRÉ À LA PLACE DOUWAHI
  • CÔTE D’IVOIRE: État de la Nation, le Président Ouattara s’adresse au Parlement réuni en Congrès
  • Côte d’Ivoire : Une puissance économique aux enjeux de développement humain
  • Mon billet : La CEI et l’Application Intelligente de la Loi
  • Washington s’irrite des opérations de déguerpissement dans le district d’Abidjan : le capital humain est abandonné.
  • DIPLOMATIE : Les pays africains n’arrivent pas à percer sur la scène diplomatique de Washington
  • DIPLOMATIE TCHAD: SEM Kitoko Gata Ngoulou a participé ce lundi 3 juin 2024 au “Congressional Briefing on Women in Diplomacy and Legislative
  • DIASPORA TCHADIENNE: Unité et Prospérité: Discours de l’Ambassadeur à la Diaspora Tchadienne de l’Indiana
  • L’Écrivain Ahouman Gaël Lakpa : Mon Témoignage sur le Président Henri Konan Bédié
  • ECONOMIE : Afrique : La présidente de l’Export-Import Bank des États-Unis, Lewis, célèbre trois transactions historiques en Angola lors du Sommet d’affaires États-Unis-Afrique
  • TCHAD – Qui est donc Allamaya Halina, le nouveau Premier ministre du Tchad?
  • TIDJANE THIAM REND UN VIBRANT HOMMAGE AU PRÉSIDENT BÉDIÉ : SON DISCOURS
  • TCHAD: Bonne nouvelle pour le Tchad le jour de l’inauguration du nouveau président élu, le général Mahamat Idriss Deby Itno
  • Le RHDP Refuse à Tidjane Thiam la Parole lors des Obsèques du Président Bédié : Peur et Dictature en Côte d’Ivoire ?
  • Tchad: Mahamat Idriss Déby annonce que le prochain gouvernement ne sera pas d’union nationale
  • CÔTE D’IVOIRE: La Triche et les Abus du RDR devenu RHDP
  • La confiance dans le système Électoral Ivoirien au plus bas
  • GUINEE : Un message d’espoir pour Kassory Fofana : Rester fort dans l’adversité
  • EDITORIAL : L’encouragement de l’alternance démocratique dans un pays est essentiel pour plusieurs raisons.
  • L’importance de respecter la constitution… L’alternance au pouvoir garantit la stabilité, le progrès et l’état de droit dans un pays.
  • TCHAD – Le coup KO a bien eu lieu : Mahamat Idriss Deby Itno remporte l’élection présidentielle
  • Élection au Tchad : Mahamat Idriss Deby devrait remporter la victoire dès le premier tour
  • Focus sur l’Essentiel : Les véritables enjeux pour la Côte d’Ivoire – Réponse à Dosso du RDR et à tous ceux qui partagent son opinion
  • Émission: Analyse Politique avec Sister Sarah”. Tous les Lundis, Mercredis et Jeudis à partir de 21h jusqu’à 22h30 (heure de New York)
  • TCHAD ÉLECTIONS PRESIDENTIELLES2024: MEETING DE SOUTIEN AU CANDIDAT MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO A WASHINGTON, DC USA
  • Écoutez les émissions de Jacques Roger sur Afrique2050
  • Les Tchadiens aux États-Unis expriment leurs attentes pour les élections présidentielles de Mai 2024
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • Lettre Ouverte au Ministre Touré Mamadou : Reflexion sur le Débat Politique et la Démocratie en Côte d’Ivoire
  • ÉCONOMIE: Milagrosa Obono Angue à Washington DC : Diplomatie et Économie au Sommet des Assemblées Générales du FMI-Banque Mondiale
  • COTE D’IVOIRE : La nécessité pour le président Ouattara d’organiser des élections libres et transparent et de céder le pouvoir en 2025.
  • Ma contribution et ma réponse à “Yassoua” Konan Venanci. Jacques Roger
  • EDITORIAL : POURQUOI THIAM DEVRAIT DIRIGER LA CÔTE D’IVOIRE
  • TCHAD: Les enjeux de l’élection présidentielle au Tchad : Vers une transition démocratique ?
  • COTE D’IVOIRE: Manœuvres politiques et stratégies controversées du RDR: Les enjeux des élections 2025 en Côte d’Ivoire
  • TCHAD: Réconciliation nationale et perspectives futures : Succès Masra s’exprime sur son rôle de Premier Ministre
  • LA CÔTE D’IVOIRE : LA TRANSFORMATION DE LA NOIX DE CAJOU, UN ENJEU GÉNÉRATEUR D’UNE FORTE VALEUR AJOUTÉE
  • FINANCE: Vista Group Holding SA: Bâtir un Avenir Financier Panafricain de Classe Mondiale
  • COTE D’IVOIRE: Idolâtrie Politique et la Redéfinition de l’Identité Nationale: Réflexions sur les Changements de Noms des Ouvrages en Côte d’Ivoire
  • COTE D’IVOIRE: L’orpaillage illégal en Côte d’Ivoire représente un crime contre l’humanité, tant pour ses conséquences sur l’environnement que sur les populations locales
  • MÉDIAS : La presse ivoirienne : Entre incompétence, mercantilisme et partialité politique
  • Suiver nos émissions – JacquesRogerShow Live – 7J/7 à partir 13H30-14H30 à New York, 17H30-18H30 à Abidjan et 19H30-20H30 à Paris
  • POLITIQUE/CI : RHDP : Un parti fragile qui ne survivra pas sans Ouattara
  • POURQUOI, VOUS FAITES ÇA? Le favoritisme, le népotisme et le rattrapage en Côte d’Ivoire: quand les réseaux d’influence l’emportent sur le mérite
  • Le scandale du siècle : Sauvons ce qui appartient aux Ivoiriens
  • DIASPORA: Les Africains de la diaspora qui aiment leurs pays : Entre proclamation et réalité
  • CÔTE D’IVOIRE: Arrestation du PDG de KDS HOLDING : Entreprise en Crise et Avenir Incertain
  • MA RÉPONSE AU PYROMANE YACOUBA DOUMBIA : LE RDR OU LE SECTARISME VIOLENT…
  • Côte d’Ivoire: Brusquement, les chiffres ne veulent plus rien dire pour le RDR
  • COTE D’IVOIRE POLITIQUI: Quand le Président Thiam Devient une Équation Polynômiale pour le RDR
  • COTE D’IVOIRE: Un mirage de croissance : La vitrine Économique du RHDP au détriment des besoins réels des Ivoiriens
  • CÔTE D’IVOIRE : LE MINISTRE DE LA CONSTRUCTION ET GENDRE DU PRÉSIDENT REFUTE TOUTE RESPONSABILITÉ DANS LA CONSTRUCTION DES MAUVAIS IMMEUBLES À ABIDJAN : “C’EST JAMAIS MOI,… “
  • Déguerpissement à Abidjan: CISSE BACONGO S’EXPLIQUE SANS FAUX-FUYANT
  • POLITIQUE : Pourquoi les ivoiriens ne se sentent pas soutenus par leurs politiques?
  • Côte d’Ivoire : Une puissance économique aux enjeux de développement humain

    By in Côte d’Ivoire Economie share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Côte d’Ivoire : Une Puissance Économique aux Enjeux de Développement Humain

    La Côte d’Ivoire, avec une croissance économique impressionnante de 6 % par an, s’est hissée au 9e rang des puissances économiques africaines. Cette performance économique remarquable est le fruit de politiques de développement infrastructurel, d’investissements étrangers et de réformes économiques. Cependant, cette réussite masque une réalité plus sombre : la qualité de vie des Ivoiriens ne semble pas être une priorité pour les dirigeants du pays. En effet, la Côte d’Ivoire ne figure même pas parmi les 20 premiers pays africains selon l’indice de développement humain (IDH).

    Contraste entre Croissance Économique et Développement Humain

    L’IDH, un indicateur composite qui mesure la qualité de vie à travers trois dimensions essentielles – la santé, l’éducation et le niveau de vie -, révèle que la croissance économique ivoirienne ne se traduit pas par une amélioration significative des conditions de vie de la population. Bien que le PIB du pays augmente, une grande partie de la population continue de vivre dans des conditions précaires.

    Éducation et Santé : Des Secteurs Négligés

    L’un des principaux éléments de l’IDH est l’éducation. En Côte d’Ivoire, l’accès à une éducation de qualité demeure limité, avec de nombreux enfants ne terminant pas leur cycle scolaire. Les infrastructures éducatives sont souvent insuffisantes, et les enseignants manquent de formation et de ressources. Cette situation compromet l’avenir des jeunes Ivoiriens et freine le développement humain.

    De même, le secteur de la santé est en difficulté. Les infrastructures sanitaires sont souvent vétustes et mal équipées, et l’accès aux soins de santé de base reste un défi pour une grande partie de la population. Les taux de mortalité infantile et maternelle restent élevés, et les maladies transmissibles continuent de poser des problèmes majeurs.

    Cherté de la Vie et Augmentation des Prix

    À cette situation déjà préoccupante, s’ajoute la cherté de la vie. Les aliments de première nécessité sont devenus chers, rendant la vie quotidienne des Ivoiriens de plus en plus difficile. À Abidjan, le coût de la vie est devenu un véritable casse-tête chinois. Récemment, l’augmentation du prix de l’électricité de 30 % pour faire face aux déficits budgétaires et supporter la consommation ostentatoire de la minorité dirigeante a suscité l’indignation. Abidjan est désormais l’une des villes les plus chères d’Afrique, ce qui accentue le mécontentement social.

    Retour sur le Passé : Un Classement Dégradé

    Il est intéressant de noter que dans les années 90, sous les présidences de Félix Houphouët-Boigny et Henri Konan Bédié, la Côte d’Ivoire figurait parmi les vingt premiers pays africains selon l’IDH. À cette époque, la qualité de vie des Ivoiriens était nettement meilleure, grâce à des politiques sociales et économiques plus équilibrées. Alors, que s’est-il passé après le coup d’État de 1999?

    Conséquences du Coup d’État de 1999

    Le coup d’État de décembre 1999 a marqué un tournant dramatique pour la Côte d’Ivoire. La période d’instabilité politique qui s’en est suivie a gravement affecté le développement économique et social du pays. Les années de conflit civil et les tensions politiques ont détourné les ressources et l’attention des besoins de développement humain. Les infrastructures ont souffert, l’éducation et la santé ont été négligées, et les inégalités économiques se sont accrues.

    Inégalités Économiques et Sociales

    La croissance économique ivoirienne a surtout profité à une minorité, creusant les inégalités économiques et sociales. Les zones rurales, où vit une grande partie de la population, n’ont pas bénéficié de la même manière des retombées économiques que les zones urbaines. Le chômage et le sous-emploi restent préoccupants, surtout parmi les jeunes, exacerbant la pauvreté et l’instabilité sociale.

    Besoin d’une Politique Axée sur le Développement Humain

    Pour que la croissance économique de la Côte d’Ivoire profite véritablement à l’ensemble de la population, il est impératif que les dirigeants ivoiriens réorientent leurs priorités vers le développement humain. Cela implique des investissements massifs dans les secteurs de la santé et de l’éducation, ainsi que des politiques sociales visant à réduire les inégalités et à améliorer le bien-être général.

    Conclusion

    La Côte d’Ivoire se trouve à un carrefour critique. Bien que le pays ait réussi à se hisser parmi les plus grandes économies d’Afrique, cette performance économique doit désormais être accompagnée d’une véritable amélioration des conditions de vie de ses citoyens. Seule une politique inclusive et centrée sur le développement humain pourra assurer une croissance durable et équitable, bénéfique pour tous les Ivoiriens.

    JACQUES ROGER

    Tags:
    Recommended posts