• Ouattara : son troisième mandat, ses relations avec Gbagbo et Bédié, le RHDP, le cas Soro… Entretien exclusif
  • S.O.S : Aidez Pasteur, Dr Joseph N’Da avec les dépenses d’hôpital
  • AFRIQUE2050 – MR ASSALÉ TIÉMOKO ANTOINE DÉPUTÉ MAIRE DE TIASSALÉ SERA NOTRE INVITÉ – VEN 17 SEPT 2021 – Á PARTIR DE 10H45 (NEW YORK) 14H45 GMT
  • JROGER : MR ALIOU BAH LEADER DU MOUVEMENT DEMOCRATIQUE LIBÉRAL (MoDeL) EST NOTRE INVITÉ – JEUDI 16 SEPTEMBRE 2021 – Á PARTIR DE 18H30 (NEW YORK) 22H30 GMT
  • HOMMAGE SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • COUP DÉTAT EN GUINÉE: L’HONORABLE IBRAHIMA ABE SYLLA PRESIDENT DE LA NGR-GUINÉE EST NOTRE INVITÉ MER 08 SEPTEMBRE 2021 A 19H
  • BAH OURY (UDRG) ET DR FAYA MILLIMOUNO (BLOC-LIBÉRAL) GUINÉE SONT NOS INVITÉS – MARDI 07 SEPTEMBRE 2021 – A PARTIR DE 18H (NEW YORK)
  • GUINÉE : L’incertitude règne en Guinée après le renversement du président Alpha Condé
  • RADIO AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 DE CE JEUDI 19 AOUT 2021 A 21H00 EASTERN TIME (21H NEW YORK, 20H TEXAS, 3H DE PARIS)
  • SANTÉ : Les États-Unis envoient 1,2 million de vaccins anti-covid à la Côte d’Ivoire
  • Afghanistan: la conquête éclair des talibans ternit l’image des États-Unis
  • LA FRANCE OU L’HYPOCRISIE DE LA CLASSE POLITIQUE IVOIRIENNE
  • SEM MAMADOU HAIDARA AMBASSADEUR PLENIPOTENTAIRE DE COTE D’IVOIRE AUX ETATS UNIS D’AMERIQUE EN FIN DE MISSION( 2018-2021)
  • WATCH DEMOCRACY GROW EVENT : JOIN US AS WE CELEBRATE JULY 4TH
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Émission Heure De Vérité – Invité exceptionnel Pr Albert ONDO OSSA. Ce dimanche 27 juin 2021 dès 19H GMT…
  • Mme Pulchérie Gbalet, présidente de l’organisation Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) est l’invitée de Jacques Roger le Samedi 15 Mai 2021 à partir de 13h GMT
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • Le Secrétaire général tire la sonnette d’alarme et dénonce la « situation indécente » d’un « monde au bord du précipice »
  • CÔTE D’IVOIRE : ACTIVITÉS DES PARTIS POLITIQUES : UNG CONGRÈS ORDINAIRE DE L’UNG LE YAKRO 25 SEPTEMBRE 2021 À YAKRO
  • CÔTE D’IVOIRE : ACTIVITÉS DES PARTIS POLITIQUES : UNG CONGRÈS EXTRAORDINAIRE DE L’UNG LE YAKRO 25 SEPTEMBRE 2021 À YAKRO
  • CORRUPTION ET ABUS DE POUVOIR AU SEIN DES FORCES DE L’ORDRE : LE CAS DE MME LATHER RITU
  • COTE D’IVOIRE LE MASSACRE DES GENDARMES À BOUAKÉ EN OCTOBRE 2002
  • Côte d’Ivoire : l’espoir déçu du secteur pétrolier
  • HYDROCARBURES COTE D’IVOIRE : LES FAVEURS FISCALES DES OPÉRATIONS DE RECHERCHE ET EXPLOITATION PÉTROLIÈRES
  • USA : La tempête Ida sème le chaos aux Etats-Unis, au moins 44 morts à New York et aux alentours
  • HYDROCARBURES : Blocs pétroliers Ivoirien
  • Côte d’Ivoire : l’OMS confirme un mauvais diagnostic sur la Guinéenne supposée malade d’Ebola
  • COTE D’IVOIRE: « Découverte majeure » de pétrole et de gaz naturel
  • Afghanistan : quatre questions après la confirmation du retrait des Américains au 31 août
  • HYDROCARBURES COTE D’IVOIRE : LES FAVEURS FISCALES DES OPÉRATIONS DE RECHERCHE ET EXPLOITATION PÉTROLIÈRES

    By in Côte d’Ivoire Economie share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Pour le secteur de la recherche et d’exploitation pétrolière, la Côte d’ivoire a institué un régime fiscal allégé. Ce régime soulage les compagnies pétrolières exerçant dans ce secteur. Ces faveurs  s’ajoutent à celles des prestations de services pétroliers.

    Par ailleurs, la loi n° 96-699 du 29 août 1996 portant Code Pétrolier (CP)  institue des exonérations au profit des titulaires de contrats pétroliers. Il en est de même que l’article 7 de l’annexe fiscale à la loi n° 2015-840 du 18 décembre 2015 portant budget de l’Etat pour l’année 2016.

    AVANTAGES FISCAUX ACCORDES PENDANT LA RECHERCHE ET L’EXPLOITATION PÉTROLIÈRE.

    Les avantages.

    Les entreprises pétrolières admises à ces régimes fiscaux de faveur bénéficient des exonérations et avantages fiscaux suivants :

    • Exonération par voie d’attestation unique de la TVA afférente aux opérations réalisées au cours de la période ;
    • Pas d’impôt sur les revenus des valeurs mobilières sur les dividendes versés aux actionnaires du titulaire de contrat pétroliers ;
    • L’entreprise est exonérée de tous impôts, droits, taxes ou contributions de quelques nature. Ils peuvent être nationaux, régionaux ou communaux, frappant les opérations pétrolières. Elle s’applique aussi à tout revenu y afférent, ou les biens, activités ou actes du titulaire du contrat pétrolier.
    • Elle ne paie pas la TVA, la TOB et l’AIRSI, au titre de leurs acquisitions de biens et services. Ces acquisitions sont directement et exclusivement affectées à l’exercice de leurs activités pétrolières ;
    • Les droits d’enregistrement relatifs aux prêts, cautionnement et contrats liés directement aux opérations pétrolières sont libres ;
    • Le contribuable ne paie pas d’impôt et taxe (IRC) sur les intérêts payés à des prêteurs non-résidents. Il s’agit des fonds concernant les investissements de développement.

    Les commentaires.

    L’exonération en matière de TVA, TOB et d’AIRSI bénéficie aux titulaires d’un contrat de sous-traitance pétrolier. Elle s’applique également aux titulaires d’un contrat de partage de production pétrolière en phase d’exploration ou d’exploitation. Elle se fait aussi aux entreprises titulaires d’un contrat de prestations de services classées en régime pétrolier.

    Le bénéfice de l’exonération en matière de TVA ne porte que sur les biens et services qui ne sont pas exclus du droit à déduction.

    Pour la détermination de l’assiette de l’impôt sur les bénéfices industriels et commerciaux, les entreprises titulaires de contrats pétroliers peuvent déduire :

    • Sans limitation de durée, le montant non apuré du déficit fiscal qu’elles justifient avoir subi au titre des opérations pétrolières ;
    • La totalité des intérêts et agios servis aux associés ou à des sociétés affiliées à raison des sommes qu’ils mettent à la disposition des entreprises en sus de leur capital si :
      • Ces sommes sont affectées à la couverture d’une quote-part raisonnable des investissements de développement de gisements d’hydrocarbures et de transport de leur production ;
      • Les taux d’intérêts n’excèdent pas les taux normaux en usage sur les marchés financiers internationaux pour des prêts de nature similaire.

    Aux termes de l’article 79 dudit Code, les titulaires d’un contrat pétroliers ainsi que leurs sous-traitants ont le droit d’importer en République de Côte d’Ivoire les matériels, matériaux, produits chimiques, machines et équipements nécessaires à la réalisation des opérations pétrolières du programme agréé, en exonération de tous les droits et taxes à l’importation, y compris la taxe sur la valeur ajoutée.

    Cette exonération à l’importation s’étend également aux parties et pièces détachées destinées aux machines et équipements nécessaires aux opérations pétrolières.

    Les employés expatriés des sociétés titulaires des contrats pétroliers et leurs sous-traitants ont le droit d’importer un véhicule automobile à usage personnel sous le régime de l’admission temporaire.

    CONDITIONS EXIGIBILITÉ PENDANT LA RECHERCHE ET L’EXPLOITATION PÉTROLIÈRE.

    Pour bénéficier des avantages fiscaux prévus, l’entreprise pétrolière doit être titulaire de contrat pétrolier.

    La loi prévoit trois types de contrats :

    • D’abord le contrat de concession qui est conclu préalablement à l’octroi d’un permis de recherche d’hydrocarbures ;
    • Ensuite le contrat de partage de production qui permet à l’Etat de contracter les services d’une société pétrolière en vue d’effectuer pour son compte, les activités de recherche et les activités d’exploitation en cas de découverte d’un gisement d’hydrocarbure commercialement exploitable ;
    • Enfin les contrats de services à risques.

    Les compagnies pétrolières qui souhaitent bénéficier des avantages prévus adressent une demande à la Direction Générale des Impôts. La DGI l’instruit et transmet son avis au Ministre en charge du Budget.

    En ce qui concerne le sous-traitant, la demande d’attestation est préalablement visée par l’entreprise pétrolière pour le compte de laquelle les prestations sont effectuées.

    LES OBLIGATIONS PENDANT LA RECHERCHE ET L’EXPLOITATION PÉTROLIÈRE.

    Nonobstant les avantages énumérés ci-dessus, le titulaire :

    • Paie les droits d’enregistrement, tous les impôts et taxes prélevés à la source pour le compte du Trésor public ;
    • Acquitte les droits de timbres et de publicité foncière ;
    • Est redevable de la taxe sur les véhicules à moteur,
    • Et de toute taxe perçue en contrepartie de services rendus et de tous prélèvements et autres que ceux à caractère fiscal.

    D’abord l’entreprise est tenue de déposer auprès de l’administration toutes les déclarations. En plus elle dépose tous les documents prévus par la réglementation de droit commun.  Et enfin elle n’oublie pas les déclarations et documents afférentes à des opérations exonérées de tous droits ou taxes.

    A bientôt !

    Tweet

    SOULEYMANE SANGARE

    Tags:
    Recommended posts