• PDCI-RDA: Le Président Henri Konan Bédié appelle à la mobilisation pour les élections législatives
  • SPORT : Le golfeur Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Dr Imhotep Vladimir Bruno Ben Moubamba sera notre invité – Ce mercredi 24 Février 2021 à 19H GMT.
  • INVITÉ AFRIQUE : Ministre Kouadio Konan Bertin (Côte d’Ivoire) : «Je dois une visite à Laurent Gbagbo»
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • COTE D’IVOIRE : Première interview depuis le 31 octobre 2020! Guillaume Soro à cœur ouvert: “Pourquoi j’ai quitté la France”
  • RDV MÉDIATIQUE : SEM. Aly TOURÉ, Président de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) est notre invité – Lundi 15 Février 2021 – 14H (NY) 19H GMT
  • Hôpital sino-guinéen de Conakry : un dernier vibrant hommage à Chérif de Washington
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ VEN 5 FÉVRIER 2021 A PARTIR DE 19H (NEW YORK)
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • HAPPY BIRTHDAY MR IBRAHIMA ABE SYLLA – 02 FEVRIER 2021
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 31 janvier 2021 dès 16h à New York – 22h à Paris, sur Afrique 2050 – Invité : Dr Imhotep Vladimir Bruno BEN MOUBAMBA
  • EMISSION “A BATONS ROMPUS” RECOIT CE VEN 29 JANVIER 2021 MME JEANNETE DICK A PARTIR DE 21H (NEW YORK)
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • Présidentielle au Niger : des heurts éclatent, l’opposition clame sa victoire
  • GUINEE : Procès des anciens collaborateurs de Dr Faya : les prévenus rejettent l’accusation, l’audience renvoyée au 10 mars
  • ÉTATS UNIS/AFRIQUE: STEVIE WONDER ENVISAGE DE QUITTER LES ETATS-UNIS POUR LE GHANA
  • ETATS UNIS : Covid-19: les Etats-Unis dépassent les 500.000 morts
  • SANTÉ: Le vaccin Pfizer-BioNTech efficace à 95,8 %, selon Israël
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso
  • SANTÉ : Côte d’Ivoire: le premier ministre en France pour raisons de santé
  • Finance – L’Afrique remboursera pour près de 100 milliards $ d’eurobonds dans les 10 prochaines années
  • Côte d’Ivoire : la Banque mondiale approuve un prêt de 300 millions USD (150 Millirads CFA) pour la riposte contre la Covid-19
  • Finance: Le Sénégalais Makhtar Diop nommé directeur général de la SFI pour porter la stratégie « 3.0 » de l’institution
  • Covid-19 : l’ONU appelle à la solidarité, l’UE passe une nouvelle commande de vaccins
  • ETATS UNIS : Malgré son acquittement, Donald Trump pourrait encore avoir à rendre des comptes
  • Santé – Guinée : quatre personnes meurent d’Ebola, premières victimes de ce virus en Afrique de l’Ouest depuis 2016
  • Gestion publique : Le Rwanda démarre son programme de vaccination contre la covid-19 avec le vaccin de l’américain Moderna
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Huit civils burkinabè ont été tués et neuf blessés jeudi dans le Nord du Burkina Faso, près de la frontière du Niger, dans une attaque attribuée aux groupes jihadistes qui opèrent régulièrement dans cette zone, a annoncé jeudi le gouvernement.

    “Des individus armés non identifiés ont tendu une embuscade à des véhicules de transport de civils entre Markoye et Tokabangou, dans la région du Sahel. L’attaque (…) a fait 8 morts et 9 blessés selon un bilan provisoire”, a déclaré le ministre de la Communication Ousséni Tamboura dans un communiqué jeudi soir.

    “Une opération de ratissage est en cours pour retrouver les auteurs de ces actes barbares”, a ajouté le ministre.

    L’attaque avait été signalée dans l’après midi à l’AFP par une source sécuritaire et un élu local.

    “Des individus armés ont intercepté ce jeudi matin un car de transport en commun qui reliait Markoye à Dorbel au Niger voisin”, a déclaré à l’AFP une source sécuritaire sous couvert d’anonymat.

    Les individus armés, “certainement des membres des groupes terroristes qui sévissent dans la région, se sont enfuis avant le déploiement des renforts”, a affirmé cette source.

    C’est “un véhicule de transport mixte (personnes et marchandises) qui a été ciblé par les terroristes. Ils ont tiré sur le véhicule et tué sept personnes. Une autre personne a été abattue par les assaillants lors de leur fuite”, a de son côté expliqué un élu local joint par l’AFP.

    Les victimes sont “des commerçants de Markoye qui se rendaient chaque semaine au marché de Dorbel” au Niger, a dit un habitant de Markoye, précisant que l’attaque a eu lieu aux environs de 08H00 (locales et GMT).

    “Ils ont également dépouillé quelques passagers avant de se diriger vers la frontière du Niger”, a poursuivi cet habitant, dont un “proche parent figure parmi les victimes”.

    Des hommes armés tuent 8 civils au Burkina

    A l’instar de ses voisins le Mali et le Niger, le Burkina Faso est confronté, depuis 2015, à des violences jihadistes et intercommunautaires qui ont fait plus de 1.200 morts et un million de déplacés.

    En mai 2020, une quinzaine de commerçants avaient été tués dans des circonstances similaires, lors de l’attaque de leur convoi sur une route dans le Nord du pays. Neuf autres commerçants avaient déjà été tués lors d’une autre attaque quatre mois plus tôt.

    Craignant ces attaques récurrentes dans le Nord, les transporteurs organisent des convois accompagnés par des Volontaires pour la défense de la Patrie, des supplétifs des forces de défense, qu’ils paient. L’armée escorte aussi parfois ces convois.

    Sous-équipées et mal entraînées, les forces de sécurité du Burkina Faso n’arrivent pas à enrayer la spirale de violences jihadistes, malgré l’aide de forces étrangères, notamment de la France, présente dans le Sahel avec 5.100 hommes de l’opération antijihadiste Barkhane.

    Lundi, le président tchadien Idriss Deby Itno a annoncé l’envoi de 1.200 soldats dans la zone dite des “trois frontières”, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso, pour lutter contre les jihadistes, en marge d’un sommet des cinq pays du Sahel avec la France à N’Djamena.

    Tags:
    Recommended posts