• PDCI-RDA: Le Président Henri Konan Bédié appelle à la mobilisation pour les élections législatives
  • SPORT : Le golfeur Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Dr Imhotep Vladimir Bruno Ben Moubamba sera notre invité – Ce mercredi 24 Février 2021 à 19H GMT.
  • INVITÉ AFRIQUE : Ministre Kouadio Konan Bertin (Côte d’Ivoire) : «Je dois une visite à Laurent Gbagbo»
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • COTE D’IVOIRE : Première interview depuis le 31 octobre 2020! Guillaume Soro à cœur ouvert: “Pourquoi j’ai quitté la France”
  • RDV MÉDIATIQUE : SEM. Aly TOURÉ, Président de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) est notre invité – Lundi 15 Février 2021 – 14H (NY) 19H GMT
  • Hôpital sino-guinéen de Conakry : un dernier vibrant hommage à Chérif de Washington
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ VEN 5 FÉVRIER 2021 A PARTIR DE 19H (NEW YORK)
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • HAPPY BIRTHDAY MR IBRAHIMA ABE SYLLA – 02 FEVRIER 2021
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 31 janvier 2021 dès 16h à New York – 22h à Paris, sur Afrique 2050 – Invité : Dr Imhotep Vladimir Bruno BEN MOUBAMBA
  • EMISSION “A BATONS ROMPUS” RECOIT CE VEN 29 JANVIER 2021 MME JEANNETE DICK A PARTIR DE 21H (NEW YORK)
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • Présidentielle au Niger : des heurts éclatent, l’opposition clame sa victoire
  • GUINEE : Procès des anciens collaborateurs de Dr Faya : les prévenus rejettent l’accusation, l’audience renvoyée au 10 mars
  • ÉTATS UNIS/AFRIQUE: STEVIE WONDER ENVISAGE DE QUITTER LES ETATS-UNIS POUR LE GHANA
  • ETATS UNIS : Covid-19: les Etats-Unis dépassent les 500.000 morts
  • SANTÉ: Le vaccin Pfizer-BioNTech efficace à 95,8 %, selon Israël
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso
  • SANTÉ : Côte d’Ivoire: le premier ministre en France pour raisons de santé
  • Finance – L’Afrique remboursera pour près de 100 milliards $ d’eurobonds dans les 10 prochaines années
  • Côte d’Ivoire : la Banque mondiale approuve un prêt de 300 millions USD (150 Millirads CFA) pour la riposte contre la Covid-19
  • Finance: Le Sénégalais Makhtar Diop nommé directeur général de la SFI pour porter la stratégie « 3.0 » de l’institution
  • Covid-19 : l’ONU appelle à la solidarité, l’UE passe une nouvelle commande de vaccins
  • ETATS UNIS : Malgré son acquittement, Donald Trump pourrait encore avoir à rendre des comptes
  • Santé – Guinée : quatre personnes meurent d’Ebola, premières victimes de ce virus en Afrique de l’Ouest depuis 2016
  • Gestion publique : Le Rwanda démarre son programme de vaccination contre la covid-19 avec le vaccin de l’américain Moderna
  • Gestion publique : Le Rwanda démarre son programme de vaccination contre la covid-19 avec le vaccin de l’américain Moderna

    By in Coronavirus share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    (Agence Ecofin) – Classé comme le premier pays du continent, en matière de gestion de la pandémie, le Rwanda va rejoindre le nombre restreint de nations africaines ayant lancé les opérations de vaccination contre la covid-19. Le personnel de santé est le premier concerné.

    Le ministère de la Santé du Rwanda a annoncé, le dimanche 14 février 2021, le lancement officiel du programme national de vaccination contre la covid-19.

    Ce déploiement, qui sera limité dans un premier temps, commencera avec juste 1 000 doses du vaccin de l’américain Moderna approuvé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et « acquises grâce à un partenariat international ».

    Les autorités rwandaises prévoient toutefois de recevoir des doses supplémentaires dans les semaines à venir afin d’étendre les opérations de vaccination.

    « Cette phase initiale sera suivie d’un déploiement plus large ce mois-ci avec des fournitures attendues de l’initiative Covax et de la plateforme africaine de fournitures médicales de l’UA », indique un communiqué du ministère de la Santé.

    Dans la première phase, le vaccin sera administré aux travailleurs de première ligne des soins de santé, particulièrement ceux qui travaillent dans les centres de traitement et les unités de soins intensifs.

    Cette phase verra également la vaccination des personnes de plus de 65 ans et de celles dont l’immunité est faible et susceptible d’être facilement compromise comme celles atteintes de cancer, de diabète, de VIH et d’autres maladies graves.

    D’autres groupes doivent également être pris en compte en raison de leurs vulnérabilités, comme les détenus des établissements correctionnels, les réfugiés et le personnel de sécurité qui sont exposés au risque du virus d’une manière ou d’une autre.

    Le Rwanda s’attend à recevoir au moins 996 000 doses d’AstraZeneca et 102 960 doses du vaccin Pfizer entre février et mars. Ces doses seront administrées lors de la deuxième phase de vaccination.

    « Le plan de vaccination contre la Covid-19 du Rwanda est prêt avec l’infrastructure, les protocoles et le personnel en place », a déclaré le ministère de la Santé.

    Depuis le début de la pandémie, le Rwanda enregistre 17 343 cas positifs, dont 239 décès.

    En Afrique, le pays occupe la première place en matière de gestion de la covid-19 , selon une étude réalisée par le Lowy Institute.

    Le Rwanda rejoint par ailleurs le nombre restreint de pays africains ayant démarré officiellement la campagne de vaccination contre la covid-19, aux côtés des Seychelles, du Maroc, de l’Ile Maurice, de l’Egypte, l’Algérie.

    Rappelons que le vaccin Oxford-AstraZeneca, qui fait partie de ceux retenus par le Rwanda, fait actuellement l’objet d’une controverse en Afrique du Sud.

    Après une étude révélant une efficacité « limitée » contre le variant sud-africain, les autorités du pays le plus touché par la pandémie sur le continent ont annoncé dimanche 7 février la suspension temporaire du programme national de vaccination contre la Covid-19. En effet, cette campagne devait démarrer avec un million de vaccins développés par Oxford et AstraZeneca. En lieu et place, des vaccins développés par Johnson & Johnson (J&J) et Pfizer seront utilisés pour relancer le programme dans les semaines à venir.

    Borgia Kobri

    Tags:
    Recommended posts