• PDCI-RDA: Le Président Henri Konan Bédié appelle à la mobilisation pour les élections législatives
  • SPORT : Le golfeur Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Dr Imhotep Vladimir Bruno Ben Moubamba sera notre invité – Ce mercredi 24 Février 2021 à 19H GMT.
  • INVITÉ AFRIQUE : Ministre Kouadio Konan Bertin (Côte d’Ivoire) : «Je dois une visite à Laurent Gbagbo»
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • COTE D’IVOIRE : Première interview depuis le 31 octobre 2020! Guillaume Soro à cœur ouvert: “Pourquoi j’ai quitté la France”
  • RDV MÉDIATIQUE : SEM. Aly TOURÉ, Président de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) est notre invité – Lundi 15 Février 2021 – 14H (NY) 19H GMT
  • Hôpital sino-guinéen de Conakry : un dernier vibrant hommage à Chérif de Washington
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ VEN 5 FÉVRIER 2021 A PARTIR DE 19H (NEW YORK)
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • HAPPY BIRTHDAY MR IBRAHIMA ABE SYLLA – 02 FEVRIER 2021
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 31 janvier 2021 dès 16h à New York – 22h à Paris, sur Afrique 2050 – Invité : Dr Imhotep Vladimir Bruno BEN MOUBAMBA
  • EMISSION “A BATONS ROMPUS” RECOIT CE VEN 29 JANVIER 2021 MME JEANNETE DICK A PARTIR DE 21H (NEW YORK)
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • Présidentielle au Niger : des heurts éclatent, l’opposition clame sa victoire
  • GUINEE : Procès des anciens collaborateurs de Dr Faya : les prévenus rejettent l’accusation, l’audience renvoyée au 10 mars
  • ÉTATS UNIS/AFRIQUE: STEVIE WONDER ENVISAGE DE QUITTER LES ETATS-UNIS POUR LE GHANA
  • ETATS UNIS : Covid-19: les Etats-Unis dépassent les 500.000 morts
  • SANTÉ: Le vaccin Pfizer-BioNTech efficace à 95,8 %, selon Israël
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso
  • SANTÉ : Côte d’Ivoire: le premier ministre en France pour raisons de santé
  • Finance – L’Afrique remboursera pour près de 100 milliards $ d’eurobonds dans les 10 prochaines années
  • Côte d’Ivoire : la Banque mondiale approuve un prêt de 300 millions USD (150 Millirads CFA) pour la riposte contre la Covid-19
  • Finance: Le Sénégalais Makhtar Diop nommé directeur général de la SFI pour porter la stratégie « 3.0 » de l’institution
  • Covid-19 : l’ONU appelle à la solidarité, l’UE passe une nouvelle commande de vaccins
  • ETATS UNIS : Malgré son acquittement, Donald Trump pourrait encore avoir à rendre des comptes
  • Santé – Guinée : quatre personnes meurent d’Ebola, premières victimes de ce virus en Afrique de l’Ouest depuis 2016
  • Gestion publique : Le Rwanda démarre son programme de vaccination contre la covid-19 avec le vaccin de l’américain Moderna
  • ECONOMIE : Des ex-enfants esclaves en Côte d’Ivoire accusent les chocolatiers

    By in Editorial share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Mars, Nestlé ou encore Mondelez figurent parmi les sept multinationales mises en cause par huit ex-travailleurs illégaux pour « complicité de travail forcé » sur des plantations ivoiriennes de cacao.
    Le jeune Malien avait 11 ans lorsqu’un homme l’a approché chez lui, à Kouroussandougou. L’enfant, aujourd’hui un jeune adulte dont l’identité n’a pas été dévoilée, s’est laissé convaincre de fuir la misère familiale pour filer dans une plantation de cacao en Côte d’Ivoire. Les  recruteurs  lui promettaient 25 000 francs CFA, soit 38 € par mois. Il n’en a jamais vu la couleur.

    De jeunes garçons trient les fèves de cacao chez un exportateur de cacao à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

    Durant deux ans, il a travaillé sans toucher un centime, affirme International Rights Advocates (IRAdvocates). Vendredi 12 février 2021, l’ONG de défense des droits humains a saisi la justice américaine au nom de ce gamin et de sept autres Maliens, ex-enfants esclaves. Ils accusent de  complicité présumée de travail forcé  les industriels du chocolat Mars, Nestlé, Cargill, Barry Callebaut, Olam, Hershey et Mondelez.

    Du cacao bon marché récolté par des enfants esclaves

    Les plantations ivoiriennes dans lesquelles les plaignants disent avoir été exploités n’appartiennent pas à ces multinationales. Mais pour Terry Collingsworth, directeur d’IRAdvocates, elles ont fermé les yeux  en y tirant profit de la vente de cacao bon marché récolté par des enfants esclaves ​. Et elles continuent de  tirer les prix si bas qu’ils ne permettent pas aux producteurs de verser des salaires à des adultes ​.

    Au travail quatorze heures par jour et nourris de restes

    Les plaignants racontent avoir trimé gratuitement jusqu’à quatorze heures par jour, le plus souvent nourris de restes. Leur calvaire a duré deux à quatre ans, avant qu’ils ne parviennent à s’enfuir. C’est aussi pour ceux n’ont pas eu cette chance qu’ils veulent un procès. En 2018 et 2019, selon une étude publiée en octobre par l’institut de recherche indépendant NORC (Chicago),  790 000 enfants de 5 à 17 ans ont été employés illégalement pour cette production en Côte d’Ivoire ​. Le pays fournit 45 % du cacao mondial.

    Selon NORC, 95 % des mineurs ont aussi manié  outils tranchants et produits chimiques ​. Un des plaignants dit avoir pulvérisé des pesticides, sans protection. Un autre a les bras couverts de cicatrices dues  à des accidents de machettes ​.

    En 2001, les industriels s’étaient pourtant engagés, via le protocole Harkin-Engel, à éradiquer le travail des enfants d’ici 2005… Promesse repoussée à 2025 par la Fondation mondiale du cacao, à laquelle appartiennent les sept groupes mis en cause. Réagissant à la plainte, tous ont affirmé dans des communiqués, ce week-end, avoir déjà mis en place des actions contre le travail des mineurs.  Nous sommes résolus à y mettre fin , écrit Nestlé.

    Ouest-France – 15/02/2021


    Tags:
    Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /home/eecsahos/afrique2050.com/asx/wp-content/themes/ClickNewspaper/single.php on line 71
    Recommended posts