• PDCI-RDA: Le Président Henri Konan Bédié appelle à la mobilisation pour les élections législatives
  • SPORT : Le golfeur Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Dr Imhotep Vladimir Bruno Ben Moubamba sera notre invité – Ce mercredi 24 Février 2021 à 19H GMT.
  • INVITÉ AFRIQUE : Ministre Kouadio Konan Bertin (Côte d’Ivoire) : «Je dois une visite à Laurent Gbagbo»
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • COTE D’IVOIRE : Première interview depuis le 31 octobre 2020! Guillaume Soro à cœur ouvert: “Pourquoi j’ai quitté la France”
  • RDV MÉDIATIQUE : SEM. Aly TOURÉ, Président de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) est notre invité – Lundi 15 Février 2021 – 14H (NY) 19H GMT
  • Hôpital sino-guinéen de Conakry : un dernier vibrant hommage à Chérif de Washington
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ VEN 5 FÉVRIER 2021 A PARTIR DE 19H (NEW YORK)
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • HAPPY BIRTHDAY MR IBRAHIMA ABE SYLLA – 02 FEVRIER 2021
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 31 janvier 2021 dès 16h à New York – 22h à Paris, sur Afrique 2050 – Invité : Dr Imhotep Vladimir Bruno BEN MOUBAMBA
  • EMISSION “A BATONS ROMPUS” RECOIT CE VEN 29 JANVIER 2021 MME JEANNETE DICK A PARTIR DE 21H (NEW YORK)
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • Présidentielle au Niger : des heurts éclatent, l’opposition clame sa victoire
  • GUINEE : Procès des anciens collaborateurs de Dr Faya : les prévenus rejettent l’accusation, l’audience renvoyée au 10 mars
  • ÉTATS UNIS/AFRIQUE: STEVIE WONDER ENVISAGE DE QUITTER LES ETATS-UNIS POUR LE GHANA
  • ETATS UNIS : Covid-19: les Etats-Unis dépassent les 500.000 morts
  • SANTÉ: Le vaccin Pfizer-BioNTech efficace à 95,8 %, selon Israël
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso
  • SANTÉ : Côte d’Ivoire: le premier ministre en France pour raisons de santé
  • Finance – L’Afrique remboursera pour près de 100 milliards $ d’eurobonds dans les 10 prochaines années
  • Côte d’Ivoire : la Banque mondiale approuve un prêt de 300 millions USD (150 Millirads CFA) pour la riposte contre la Covid-19
  • Finance: Le Sénégalais Makhtar Diop nommé directeur général de la SFI pour porter la stratégie « 3.0 » de l’institution
  • Covid-19 : l’ONU appelle à la solidarité, l’UE passe une nouvelle commande de vaccins
  • ETATS UNIS : Malgré son acquittement, Donald Trump pourrait encore avoir à rendre des comptes
  • Santé – Guinée : quatre personnes meurent d’Ebola, premières victimes de ce virus en Afrique de l’Ouest depuis 2016
  • Gestion publique : Le Rwanda démarre son programme de vaccination contre la covid-19 avec le vaccin de l’américain Moderna
  • Président Biden Le démocrate devient, à 78 ans, le plus vieux président américain à prendre ses fonctions.

    By in Actualités États-Unis share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Sophie-Hélène Lebeuf –

    US Vice President Joe Biden is sworn in with his wife Jill at the Capitol in Washington on January 20, 2009. AFP PHOTO/Tim SLOAN (Photo by TIM SLOAN / AFP) (Photo by TIM SLOAN/AFP via Getty Images)

    EN DIRECT – Après quatre ans d’une présidence Trump mouvementée, les États-Unis ont désormais un nouveau dirigeant : Joseph Robinette Biden, qui a appelé à l’unité et avait à ses côtés une vice-présidente qui a écrit l’histoire.

    Le démocrate est officiellement devenu le 46e président des États-Unis peu avant midi, au cours d’une cérémonie marquant un changement de ton, mais incarnant aussi une vision différente des États-Unis.

    Pour suivre notre couverture en direct depuis un appareil Android, cliquez ici(Nouvelle fenêtre).

    Celle qu’il a choisi comme numéro deux, Kamala Harris, est ainsi devenue la première femme, la première Noire et la première personne aux origines asiatiques à assumer la vice-présidente américaine.

    Kamala Harris.

    Kamala Harris est assermentée comme vice-présidente des États-Unis par Sonia Sotomayor, juge à la Cour suprême.

    PHOTO : GETTY IMAGES / ALEX WONG

    Se présentant en rassembleur, il s’est engagé à être un président pour tous les Américains, promettant de ne pas avoir en tête le pouvoir, mais les possibilités, de ne pas agir par intérêt personnel, mais pour le bien public.

    Je serai un président pour tous les Américains. Je travaillerai aussi fort pour ceux qui ne m’ont pas soutenu que pour ceux qui l’ont fait. Joe Biden, président des États-Unis

    Ensemble, nous écrirons une histoire américaine d’espoir et non de peur, d’unité et non de division. De lumière, et non de ténèbres. Une histoire de décence et de dignité, d’amour et de guérison, de grandeur et de bonté, a-t-il poursuivi.

    Plus de 190 000 drapeaux décorent le National Mall et le Capitole pour l’assermentation du président démocrate Joe Biden.

    Plus de 190 000 drapeaux décorent le National Mall et le Capitole pour l’assermentation du président démocrate Joe Biden.

    PHOTO : GETTY IMAGES / ROBERTO SCHMIDT

    Succédant à un président qui a défié les principes et les normes démocratiques, contestant même la validité de l’élection présidentielle, Joe Biden a insisté sur le respect de la Constitution. La démocratie a prévalu, a-t-il affirmé dans les premiers mots de son discours.

    Je défendrai la Constitution. Je défendrai notre démocratie. Je défendrai l’Amérique, a-t-il soutenu.

    À 78 ans, Joe Biden est devenu le président américain le plus âgé assermenté. Il est plus âgé que ne l’était le républicain Ronald Reagan au dernier jour de sa présidence. Celui-ci était alors plus jeune de quelques semaines.

    Des policiers de dos en premier plan et des membres de l'armée en arrière plan.

    Les membres de la Garde nationale et les policiers à Washington se tiennent prêts à de possible débordements.

    PHOTO : GETTY IMAGES / DAVID RYDER

    La cérémonie d’investiture s’est déroulée sous haute sécurité, dans la foulée de l’assaut du Capitole, il y a deux semaines. Avec 25 000 membres de la Garde nationale, la capitale fédérale revêt des airs de ville fortifiée. Fait notable : il y a davantage de militaires qui y sont mobilisés qu’en Irak et en Afghanistan réunis.

    La cérémonie d’investiture de Joe Biden s’est déroulée en l’absence de son prédécesseur, qui a laissé derrière lui la capitale américaine en matinée.

    C’était la première fois depuis 1869 qu’un président américain manquait la prestation de serment de son successeur.

    L’ex-vice-président Mike Pence y a pour sa part assisté, tout comme les anciens locataires du bureau ovale Barack Obama, George W. Bush et Bill Clinton.

    Doug Emhoff, Kamala Harris, Jill Biden et le président désigné Joe Biden.

    Doug Emhoff, époux de la vice-présidente désignée Kamala Harris, Jill Biden et le président désigné Joe Biden au Capitole américain pour l’inauguration le 20 janvier 2021.

    PHOTO : GETTY IMAGES / JOE RAEDLE

    « Pas une seconde à perdre », dit Biden

    Joe Biden entend marquer dès le premier jour le contraste avec son prédécesseur.

    Nous n’avons pas une seconde à perdre pour faire face aux crises auxquelles nous sommes confrontés en tant que nation.Joe Biden sur Twitter

    Le nouveau président doit prendre dans la journée 17 mesures présidentielles effaçant certaines mesures phares de Donald Trump. Cela va du retour à l’Accord de Paris sur le climat à la suspension des travaux de construction d’un mur à la frontière avec le Mexique et son financement grâce au budget du Pentagone.

    La première journée de Joe Biden à la tête du pays sera marquée par l’effet combiné de la pandémie et des violences du Capitole qui ont fait cinq morts.

    Compte tenu de la pandémie, c’est loin des foules habituelles qu’a lieu la cérémonie. Joe Biden faisait face à plus de 190 000 drapeaux plantés pour représenter ce public absent. De hautes grilles, parfois surmontées de barbelés, protègent la zone rouge entre la colline du Capitole et la Maison-Blanche.

    Pour limiter la propagation du virus, le président signera un décret pour rendre obligatoire le port du masque dans les bâtiments fédéraux, ou pour les agents fédéraux.

    La veille, il avait rendu un hommage solennel aux victimes de la COVID-19, prenant le contre-pied de Donald Trump qui a depuis des mois tenté de minimiser l’impact d’une pandémie ayant fait plus de 400 000 morts aux États-Unis.

    Tags:
    Recommended posts