• GUINÉE : Le masque du mensonge, même bien porté, n’arrête pas la vérité (Par Mamadou Alpha Diallo, BL)
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • PDCI-RDA: Le Président Henri Konan Bédié appelle à la mobilisation pour les élections législatives
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Dr Imhotep Vladimir Bruno Ben Moubamba sera notre invité – Ce mercredi 24 Février 2021 à 19H GMT.
  • INVITÉ AFRIQUE : Ministre Kouadio Konan Bertin (Côte d’Ivoire) : «Je dois une visite à Laurent Gbagbo»
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • RDV MÉDIATIQUE : SEM. Aly TOURÉ, Président de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) est notre invité – Lundi 15 Février 2021 – 14H (NY) 19H GMT
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ VEN 5 FÉVRIER 2021 A PARTIR DE 19H (NEW YORK)
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • HAPPY BIRTHDAY MR IBRAHIMA ABE SYLLA – 02 FEVRIER 2021
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 31 janvier 2021 dès 16h à New York – 22h à Paris, sur Afrique 2050 – Invité : Dr Imhotep Vladimir Bruno BEN MOUBAMBA
  • EMISSION “A BATONS ROMPUS” RECOIT CE VEN 29 JANVIER 2021 MME JEANNETE DICK A PARTIR DE 21H (NEW YORK)
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • BURKINA : Insécurité au sahel : L’attaque d’un poste frontalier Mali-Burkina fait des morts et de nombreux dégâts matériels
  • FINANCE : À New York, Tidjane Thiam et son fonds séduisent les investisseurs
  • AGRO ALIMENTAIRE: UE-Côte d’Ivoire : 1 milliard d’euros pour le cacao ivoirien, vraiment ?
  • SANTÉ : États-Unis: le vaccin Johnson & Johnson approuvé par un panel d’experts
  • ETATS UNIS : Le vaste plan de relance Biden adopté à la Chambre, première étape décisive
  • Présidentielle au Niger : des heurts éclatent, l’opposition clame sa victoire
  • GUINEE : Procès des anciens collaborateurs de Dr Faya : les prévenus rejettent l’accusation, l’audience renvoyée au 10 mars
  • ÉTATS UNIS/AFRIQUE: STEVIE WONDER ENVISAGE DE QUITTER LES ETATS-UNIS POUR LE GHANA
  • SPORT : Le golfeur Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
  • ETATS UNIS : Covid-19: les Etats-Unis dépassent les 500.000 morts
  • SANTÉ: Le vaccin Pfizer-BioNTech efficace à 95,8 %, selon Israël
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso
  • SANTÉ : Côte d’Ivoire: le premier ministre en France pour raisons de santé
  • Finance – L’Afrique remboursera pour près de 100 milliards $ d’eurobonds dans les 10 prochaines années
  • ÉTATS UNIS : Dernière journée du président Trump à la Maison-Blanche

    By in États-Unis share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Agence France-Presse – 19/01/21

    Donald Trump a entamé mardi sa dernière journée pleine à la Maison-Blanche avec l’annonce probable d’une série de grâces, au moment où son successeur Joe Biden arrive à Washington et se prépare à prêter serment dans un pays fragilisé et inquiet.

    Avant son départ pour la Floride, prévu mercredi matin, le milliardaire républicain pourrait gracier plusieurs dizaines de personnes après avoir, ces derniers mois, déjà utilisé ce pouvoir présidentiel en faveur de plusieurs de ses proches.

    Celui qui pendant plus de deux mois a refusé le verdict des urnes en dénonçant des fraudes imaginaires deviendra le premier président à ne pas assister à la prestation de serment de son successeur depuis 150 ans.

    Joe Biden quittera, lui, son fief de Wilmington, dans le Delaware, pour rejoindre Washington, où il participera, dans la soirée, avec la future vice-présidente Kamala Harris, à une cérémonie devant le mémorial d’Abraham Lincoln en l’honneur des victimes de la COVID-19 (près de 400 000 aux États-Unis).

    À 24 heures de sa prestation de serment, la capitale fédérale, traumatisée par l’assaut meurtrier sur le Capitole, avait des allures de camp retranché.

    Haute sécurité

    Des soldats de la Garde nationale devant le bâtiment du Congrès, à Washington.

    Quelque 25000 soldats de la Garde nationale et des milliers de policiers ont été déployés autour du Capitole.

    PHOTO : REUTERS / CAITLIN OCHS

    Les mesures de sécurité entourant la cérémonie d’investiture, prévue à midi mercredi, sont exceptionnelles.

    Quelque 25 000 soldats de la Garde nationale et des milliers de policiers venus de tout le pays seront déployés pour assurer la sécurité.

    De hautes grilles, parfois surmontées de barbelés, protègent la zone rouge entre la colline du Capitole et la Maison-Blanche. On est loin de l’ambiance de liesse qui avait envahi la capitale après la victoire de Joe Biden.

    Le comité organisateur de la cérémonie a limité le nombre d’invités et, sur l’immense esplanade du National Mall, où des milliers d’Américains viennent traditionnellement voir leur nouveau président prêter serment, plus de 190 000 drapeaux ont été plantés pour représenter ce public absent.

    Depuis le 6 janvier, près de 70 manifestants ont été inculpés pour avoir participé aux violences et des centaines de personnes font l’objet d’une enquête. Parmi eux, des élus et des membres anciens ou actifs des forces de l’ordre.

    Sur le fond comme sur la forme, Joe Biden, qui deviendra à 78 ans le 46e président de l’histoire des États-Unis, entend marquer un contraste aussi net que possible avec son prédécesseur, en particulier dans sa manière de faire de la politique.

    Le président désigné en conférence de presse.

    Joe Biden entrera officiellement en fonction le 20 janvier, soit demain.

    PHOTO : REUTERS / KEVIN LAMARQUE

    Mitch McConnell, chef des républicains au Sénat, sera présent, à son invitation, lors d’une messe à la cathédrale Saint-Matthieu à laquelle il prendra part mercredi.

    Cette symbolique est importante, souligne David Axelrod, ancien proche conseiller de Barack Obama.

    Nous verrons si cela fera une différence. Mais Joe Biden sait que les relations et les petits gestes d’humanité sont importants en politique. C’est un art qu’il maîtrise à la perfection, a-t-il tweeté.

    Sur le front diplomatique, son futur secrétaire d’État, Antony Blinken, a promis mardi de rompre avec quatre années d’unilatéralisme.

    Nous pouvons revigorer nos alliances, devait-il dire lors de son audition devant le Sénat, selon le texte diffusé par son équipe.

    Ensemble, nous sommes en bien meilleure posture pour contrer les menaces posées par la Russie, l’Iran et la Corée du Nord et pour défendre la démocratie et les droits de la personne.

    Adieux discrets des Trump

    Donald Trump et sa femme Melania sont debout et se tiennent la main.

    Le couple présidentiel quitte discrètement la Maison-Blanche.

    Donald Trump, qui quitte le pouvoir avec une cote de popularité au plus bas (34 % d’opinions favorables, selon l’institut Gallup), pourrait s’adresser aux Américains via un ultime message vidéo.

    Lundi, la première dame Melania Trump a publié un message d’adieu très lisse de six minutes dans lequel elle n’a fait qu’une brève allusion à son mari.

    Alors que Donald et moi terminons notre séjour à la Maison-Blanche, je pense à toutes les personnes que j’ai gardées dans mon cœur et à leurs histoires incroyables d’amour, de patriotisme et de détermination, a-t-elle dit.

    Restée silencieuse juste après les violences du Capitole perpétrées par des partisans du président, elle a appelé dans ce message les Américains à se passionner pour les causes qui leur sont chères.

    Tags:
    Recommended posts