• GUINÉE : Le masque du mensonge, même bien porté, n’arrête pas la vérité (Par Mamadou Alpha Diallo, BL)
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • PDCI-RDA: Le Président Henri Konan Bédié appelle à la mobilisation pour les élections législatives
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Dr Imhotep Vladimir Bruno Ben Moubamba sera notre invité – Ce mercredi 24 Février 2021 à 19H GMT.
  • INVITÉ AFRIQUE : Ministre Kouadio Konan Bertin (Côte d’Ivoire) : «Je dois une visite à Laurent Gbagbo»
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • RDV MÉDIATIQUE : SEM. Aly TOURÉ, Président de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) est notre invité – Lundi 15 Février 2021 – 14H (NY) 19H GMT
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ VEN 5 FÉVRIER 2021 A PARTIR DE 19H (NEW YORK)
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • HAPPY BIRTHDAY MR IBRAHIMA ABE SYLLA – 02 FEVRIER 2021
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 31 janvier 2021 dès 16h à New York – 22h à Paris, sur Afrique 2050 – Invité : Dr Imhotep Vladimir Bruno BEN MOUBAMBA
  • EMISSION “A BATONS ROMPUS” RECOIT CE VEN 29 JANVIER 2021 MME JEANNETE DICK A PARTIR DE 21H (NEW YORK)
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • BURKINA : Insécurité au sahel : L’attaque d’un poste frontalier Mali-Burkina fait des morts et de nombreux dégâts matériels
  • FINANCE : À New York, Tidjane Thiam et son fonds séduisent les investisseurs
  • AGRO ALIMENTAIRE: UE-Côte d’Ivoire : 1 milliard d’euros pour le cacao ivoirien, vraiment ?
  • SANTÉ : États-Unis: le vaccin Johnson & Johnson approuvé par un panel d’experts
  • ETATS UNIS : Le vaste plan de relance Biden adopté à la Chambre, première étape décisive
  • Présidentielle au Niger : des heurts éclatent, l’opposition clame sa victoire
  • GUINEE : Procès des anciens collaborateurs de Dr Faya : les prévenus rejettent l’accusation, l’audience renvoyée au 10 mars
  • ÉTATS UNIS/AFRIQUE: STEVIE WONDER ENVISAGE DE QUITTER LES ETATS-UNIS POUR LE GHANA
  • SPORT : Le golfeur Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
  • ETATS UNIS : Covid-19: les Etats-Unis dépassent les 500.000 morts
  • SANTÉ: Le vaccin Pfizer-BioNTech efficace à 95,8 %, selon Israël
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso
  • SANTÉ : Côte d’Ivoire: le premier ministre en France pour raisons de santé
  • Finance – L’Afrique remboursera pour près de 100 milliards $ d’eurobonds dans les 10 prochaines années
  • États-Unis : Joe Biden annonce un nouveau plan d’urgence de 1 900 milliards de dollars

    By in États-Unis share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Cette enveloppe, équivalente à 9% du PIB, s’ajoute aux 900 milliards adoptés par le Congrès en décembre.

    Joe Biden, qui deviendra officiellement président des États-Unis le 20 janvier à midi, demande déjà solennellement au Congrès d’adopter un plan d’urgence de soutien à l’économie frappée par la pandémie, de 1 900 milliards de dollars.

    Biden puts $2,000 stimulus payments back in play

    La somme équivalente à 9% du PIB des États-Unis, est censée compléter un plan de 900 milliards de dollars tout juste voté le mois dernier par les élus du Congrès sortant. « Nous devons agir et nous devons agir maintenant », résume le président élu depuis son fief de Wilmington (Delaware). Cette nouvelle enveloppe d’urgence comprend 400 milliards de dollars pour gérer la lutte contre la pandémie, plus de 1000 milliards d’aides directes aux consommateurs et chômeurs, ainsi que 440 milliards de crédits pour les collectivités et les entreprises. En complément du chèque de 600 dollars que le Trésor a déjà envoyé à des millions d’Américains les moins aisés, au titre de l’aide votée fin décembre, Joe Biden demande le versement de 1400 dollars supplémentaires.

    Le futur président défend aussi une mesure relativement symbolique, mais politiquement importante : la majoration du salaire minimum fédéral à 15 dollars de l’heure. Par ailleurs le moratoire sur les évictions de locataires en arriérés de loyer serait prolongé de la fin janvier à la fin septembre.

    Un autre plan, indépendant de la lutte contre le Covid, et comprenant des crédits pour les initiatives à long terme de Joe Biden, notamment des investissements en infrastructure et des crédits pour accélérer la transition climatique, sera en outre présenté au Congrès le mois prochain lors d’une session commune de ses deux chambres.

    Depuis l’adoption du plan de 900 milliards en décembre, deux événements importants ont changé la donne. Le premier est la victoire des démocrates dans les sénatoriales de Géorgie qui redonne une majorité d’une voix au parti de Biden dans la Chambre haute,grâce à sa vice-présidente, Kamala Harris, qui préside de droit le Sénat.

    Le second changement concerne la détérioration de l’emploi conséquence des mesures de combat de la pandémie. Les demandes initiales hebdomadaires d’indemnisation chômage viennent ainsi de connaître leur plus nette augmentation depuis mars. Les voici remontées au plus haut depuis août. La croissance économique retrouvée cet été faiblit, même si le secteur manufacturier et celui de la construction continuent de croître. Les ventes de détail, publiées vendredi, ont encore reculé en décembre, pour le troisième mois consécutif.

    Accélérer la vaccination

    Les 900 milliards de dollars du plan signé péniblement par ­Donald Trump fin décembre seront largement dépensés fin mars. Joe Biden veut donc rapidement prolonger les mesures d’urgence pour prévenir une récession cette année. Il tient aussi à accélérer le rythme des vaccinations. À ce jour, plus de 11 millions d’Américains ont déjà été vaccinés. Démocrates et républicains voient dans l’immunisation d’une proportion importante de la population la condition sine qua non d’une normalisation de la vie économique et sociale. Joe Biden souhaite que 160 milliards de dollars de son plan soient consacrés à un nouveau programme national de vaccination et de tests.

    Les chances d’adoption à la Chambre des représentants sont élevées, même si les démocrates disposent d’une majorité moins importante. En revanche, l’affaire sera plus délicate au Sénat qui est désormais divisé en deux camps égaux de 50 sièges. La bascule dans le camp démocrate pourra se faire grâce à la vice-présidente.

    Mais les règles complexes du ­Sénat exigent de fait 60 voix sur 100 pour l’adoption de certaines dispositions. L’augmentation des aides directes aux consommateurs et aux chômeurs pourrait par exemple passer à la majorité simple. En revanche, les 350 milliards de dollars de transferts de crédits aux États ne pourront se faire sans le ralliement d’une ­dizaine de républicains.


    President-elect Joe Biden discusses details of his vaccination plan

    Par Pierre-Yves Dugua – LEFIGARO

    Tags:
    Recommended posts