• GUINÉE : Le masque du mensonge, même bien porté, n’arrête pas la vérité (Par Mamadou Alpha Diallo, BL)
  • JacquesRogerShow : ÉCOUTER LES ÉMISSIONS DE JACQUES ROGER TOUS LES JOURS A PARTIR DE 22H GMT
  • PDCI-RDA: Le Président Henri Konan Bédié appelle à la mobilisation pour les élections législatives
  • Rendez-vous Médiatique – Afrique 2050: Dr Imhotep Vladimir Bruno Ben Moubamba sera notre invité – Ce mercredi 24 Février 2021 à 19H GMT.
  • INVITÉ AFRIQUE : Ministre Kouadio Konan Bertin (Côte d’Ivoire) : «Je dois une visite à Laurent Gbagbo»
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION “SOLUTIONS” – TOUS LES VENDREDI A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • AFRIQUE2050 – ÉMISSION REGARDS2050 – TOUS LES JEUDIS A PARTIR DE 21H (N.Y) ET 2H DU MATIN GMT
  • RDV MÉDIATIQUE : SEM. Aly TOURÉ, Président de l’Organisation Internationale du Cacao (ICCO) est notre invité – Lundi 15 Février 2021 – 14H (NY) 19H GMT
  • DR OUSMANE DORÉ LEADER DU MOUVEMENT NATIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT (MND) EST NOTRE INVITÉ VEN 5 FÉVRIER 2021 A PARTIR DE 19H (NEW YORK)
  • AFRIQUE2050 REND HOMMAGE A CHÉRIF DE WASHINGTON AIDARA, CONSEILLER DU 1ER MINISTRE DE LA GUINÉE ET COLLABORATEUR DE JACQUES ROGER
  • HAPPY BIRTHDAY MR IBRAHIMA ABE SYLLA – 02 FEVRIER 2021
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 31 janvier 2021 dès 16h à New York – 22h à Paris, sur Afrique 2050 – Invité : Dr Imhotep Vladimir Bruno BEN MOUBAMBA
  • EMISSION “A BATONS ROMPUS” RECOIT CE VEN 29 JANVIER 2021 MME JEANNETE DICK A PARTIR DE 21H (NEW YORK)
  • ÉMISSION : LA CHRONIQUE DE KOUASSI DOUGAN – TOUS MARDIS A PARTIR – 21H30 (NEW YORK)
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • BURKINA : Insécurité au sahel : L’attaque d’un poste frontalier Mali-Burkina fait des morts et de nombreux dégâts matériels
  • FINANCE : À New York, Tidjane Thiam et son fonds séduisent les investisseurs
  • AGRO ALIMENTAIRE: UE-Côte d’Ivoire : 1 milliard d’euros pour le cacao ivoirien, vraiment ?
  • SANTÉ : États-Unis: le vaccin Johnson & Johnson approuvé par un panel d’experts
  • ETATS UNIS : Le vaste plan de relance Biden adopté à la Chambre, première étape décisive
  • Présidentielle au Niger : des heurts éclatent, l’opposition clame sa victoire
  • GUINEE : Procès des anciens collaborateurs de Dr Faya : les prévenus rejettent l’accusation, l’audience renvoyée au 10 mars
  • ÉTATS UNIS/AFRIQUE: STEVIE WONDER ENVISAGE DE QUITTER LES ETATS-UNIS POUR LE GHANA
  • SPORT : Le golfeur Tiger Woods hospitalisé après un accident de la route
  • ETATS UNIS : Covid-19: les Etats-Unis dépassent les 500.000 morts
  • SANTÉ: Le vaccin Pfizer-BioNTech efficace à 95,8 %, selon Israël
  • BURKINA : Une attaque fait 8 morts dans le Nord du Faso
  • SANTÉ : Côte d’Ivoire: le premier ministre en France pour raisons de santé
  • Finance – L’Afrique remboursera pour près de 100 milliards $ d’eurobonds dans les 10 prochaines années
  • ÉCONOMIE – Le nouveau président de l’ICCO place son mandat sous le sceau de l’amélioration des revenus des producteurs

    By in Economie share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Publié le vendredi 18 decembre 2020  |  AIP

    Abidjan – Le nouveau président de Conseil international du cacao, organe décisionnel suprême de l’organisation internationale du cacao (ICCO), Aly Touré, dit placer son mandat d’un an à la tête de l’institution sous le sceau de l’amélioration des revenus des producteurs qui ne bénéficient que de 6% du revenu mondial de la vente de cacao, estimé à plus de 100 milliards de dollars US par an.

    « Nous avons décidé de nous pencher véritablement cette année sur le revenu convenable qui revient aux producteurs », a indiqué M. Touré lors d’une conférence de presse au siège de l’ICCO à Cocody. Selon lui, l’amélioration des revenus des producteurs demeure un objectif prioritaire dans le plan d’action stratégique 2019-2024. A ce titre, en sa qualité de président du Conseil de cette organisation internationale, il entend mener diverses actions.

    Il s’agit de la formation dans les jours à venir d’un groupe de travail sur les prix internationaux du cacao. Ce groupe va réunir les opérateurs du secteur les plus influents, les membres de toutes la chaîne de valeur du cacao, notamment les producteurs, les fabricants de chocolat.

    Le nouveau président ambitionne de mener des négociations sur les points qui participent à la durabilité économique, environnementale et sociale de la production de cacao, avec les importateurs, les multinationales, les ONG qui sont dans la commission consultative de l’ICCO.

    Pour le directeur exécutif de l’ICCO, Michel Arrion, le règlement de la question du revenu de la production peut entraîner la résolution des problèmes liés à la déforestation, au travail des enfants qui ont été les deux grands dossiers des mandatures passées.

    L’ICCO est une organisation intergouvernementale fondée en 1973 sous les auspices des Nations unies et fonctionnant dans le cadre d’accords internationaux successifs du cacao. L’organisation regroupe 51 pays membres dont 22 pays exportateurs et 29 importateurs de cacao. Elle vise la promotion de la durabilité de la chaîne de valeur du cacao en particulier les conditions de vie des producteurs.

    (AIP)

    tad/ask

    Said Penda

    Un Ivoirien président de l’Organisation Internationale du Cacao.L’Ivoirien Ali Touré, nouveau président de cette organisation a eu son premier contact avec la presse ce vendredi matin à Abidjan. Déjà représentant de plusieurs organisations de producteurs Africains de matières premières, Ali Touré s’est voulu très clair sur son ambition : “Je place mon mandat sous le signe de l’amélioration du revenu des producteurs”. Un véritable challenge, quand on sait que le producteur était jusqu’ici le dernier souci des acteurs de la filière, où l’on s’intéresse plus à la déforestation et au travail des enfants qu’à ce que gagne le planteur de cacao. Le plaidoyer d’Ali Touré semble bien huilé quand il explique qu’un producteur qui est bien rémunéré serait moins tenté de couper plus de forêt pour planter du cacao, tout comme il génèrerait suffisamment de revenus pour s’offrir une main d’œuvre adulte au lieu de recourir clandestinement à des enfants qu’il emploie pour presque rien. La question du revenu des producteurs est au centre d’intenses tractations en ce moment. Sur les 100 milliards de dollars que génère l’industrie du chocolat, le producteur -maillon essentiel- ne reçoit que 6% de ce que rapporte son travail. Un vrai scandale. Rappelons que Ali Touré vient allonger la liste des Ivoiriens à la tête d’importantes organisations africaines et mondiales: Secrétaire Exécutif de la CEDEAO (Jean-Claude Kassi Brou), Gouverneur de la BCEAO (Tiémoko Meyliet KONE), Directeur Général de Smart Africa (Koné Lassina). Tout cela illustre l’excellence de la diplomatie ivoirienne et le gain en respectabilité du pays, après les malheureuses parenthèses des années bédié, et l’épisode catastrophique de l’ère gbagbo, quand la diplomatie ivoirienne était réduite à néant.Ce qui est vrai, est vrai!

    Tags:
    Recommended posts