• Requiem pour les alternances démocratiques en Afrique subsaharienne francophone
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • EN EXCLUSIVITE : LE DOCTEUR JACQUES LEROUX SERA NOTRE INVITE SAMEDI 6 JUIN A PARTIR DE 13H NEW YORK – 17H GMT
  • SPORT : Maradona: l’Argentine pleure la mort de son “Dieu du football”
  • ÉCONOMIE : Le Projet USDA West Africa PRO-Cashew organise son lancement officiel
  • Côte d’Ivoire : Macron soutient Ouattara le « violeur » de la Constitution
  • Mondialisation : le « monde de l’après Covid-19 » attendra
  • DOSSIERS : D’Houphouët à Ouattara, une tour d’ivoire en héritage
  • Guinée. Au moins 50 personnes tuées en toute impunité dans des manifestations en moins d’un an
  • Côte d’Ivoire: l’usage de machettes et d’armes à feu témoigne de l’horreur des violences post-électorales , selon Amnesty International ( Communiqué)
  • Elections américaines : une transition « à l’africaine »
  • Dimanche 15 novembre, Dr Daniel MENGARA sera à 16h (heure de New-York) l’invité d’Afrique 2050.
  • OPINION : MASCARADE ELECTORALE DU 31 OCTOBRE 2020! QUEL EST LE STATUT ACTUEL DE DRAMANE?
  • Côte d’Ivoire: Faut-il vraiment brûler Kouadio Konan Bertin (KKB) ?
  • COTE D’IVOIRE : Déclaration de l’Honorable Kouadio Konan Bertin devant ses militants
  • Côte-d’Ivoire, “Création d’un Conseil National de Transition présidé par SEM Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et de la plateforme CDRP.”
  • Les Gabonais-ses de la diaspora qui honorent leur pays d’origine.
  • Les États-Unis s’inquiètent des résultats “incohérents” de la présidentielle en Guinée
  • DIASPORA: SEM Mamadou Haidara : Plus qu’un regard: que se passe-t-il réellement avec l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire?
  • L’INTERVIEW DE MR LAURENT GBAGBO SUR TV5 MONDE – Ce qui nous attend, c’est la catastrophe et c’est pourquoi je parle.
  • OPINION: ELECTION DU 31 OCTOBRE: LA COTE D’IVOIRE VA T-ELLE VIVRE LE DRAME RWANDAIS DE 1994?
  • Les États-Unis s’inquiètent des résultats “incohérents” de la présidentielle en Guinée

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    29 octobre 2020 – BBC

    Les partisans de l'opposition sont descendus dans la rue
    Légende image, Les partisans de l’opposition sont descendus dans la rue

    Les États-Unis ont exprimé leurs inquiétudes quant aux “incohérences” des résultats préliminaires de l’élection présidentielle en Guinée.

    Dans une déclaration, l’ambassade américaine a parlé d’un “manque de transparence dans la tabulation des votes et d’incohérences entre les résultats annoncés et les résultats des feuilles de décompte des bureaux de vote”.

    Selon les résultats provisoires annoncés le 24 Octobre par la commission électorale, le chef de l’Etat a été reconduit pour un troisième mandat avec 59,5% des suffrages exprimés.

    Les États-Unis ont exhorté toutes les parties à résoudre pacifiquement les différends électoraux par le biais des institutions identifiées pour la gestion du contentieux électoral

    Ils ont déclaré qu’ils soutenaient les efforts diplomatiques de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union africaine et des Nations unies.

    Les trois organisations ont demandé la levée du blocus autour du domicile du principal leader de l’opposition, Cellou Dalein Diallo, qui s’était déclaré vainqueur de l’élection.

    Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo

    L’opposant guinéen a été empêché de quitter son domicile jusqu’à mercredi, date à laquelle il a déclaré que les agents de sécurité devant son domicile avaient été retirés.

    Cellou Dalein Diallo qui parle d’intimidation dénonce un “hold up” électoral du président Condé.

    “Je ne veux pas que les gens considèrent que cet allègement, si on peut l’appeler ainsi doit occulter l’objectif que nous avons, celui de défendre jusqu’à la victoire, la victoire que nous avons acquis dans les urnes et de refuser par tous les moyens le hold up électoral que Monsieur Alpha Condé est en train de préparer” a-t-il affirmé.

    L’opposant indique que les intimidations du pouvoir ne seront pas de nature à empêcher son combat pour la reconnaissance de sa victoire.

    Le président guinéen Alpha Condé, 82 ans, a été déclaré vainqueur selon les résultats préliminaires de l’élection au milieu de violentes protestations dans tout le pays.

    Pour sa première apparition publique post présidentielle, le président Alpha Condé a rendu visite aux gendarmes et policiers blessés lors des affrontements qui ont suivi l’élection.

    “J’ai voulu voir les victimes tant au niveau des forces de l’ordre que des civiles. Je constate que beaucoup de forces de l’ordre ont reçu des balles de chevrotine” a précisé M. Condé saluant l’action des médecins pour porter assistance aux victimes.

    Selon le gouvernement, les troubles ont fait 21 morts, dont des membres des forces de l’ordre. L’opposition dénonce pour sa part une “répression sanglante” ayant tué au moins 27 personnes relaie l’AFP.

    Tags:
    Recommended posts