• LE TESTAMENT DE Me ARSENE ASSOUAN USHER AU CENTRE DU DEBAT – MARDI 15 OCTOBRE 2020 A PARTIR DE 18H30 GMT 14H30 NEW YORK
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 11 octobre à 16h à New York – 22h à Paris, M. Bernard HOUDIN sera l’invité exceptionnel
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire : la candidature indépendante de Kouadio Konan Bertin
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE
  • ELECTION PRESIDENTIELLE COTE D’IVOIRE : LE CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN (KKB) SERA NOTRE INVITE – MARDI 29 SEPT 2020 A PARTIR DE 22H GMT – 18H NEW YORK
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire: KKB, un «gros caillou dans les souliers de Bédié»
  • ELECTION PRESIDENTIELLE GUINEE: Mme HABIBA SYLLA PARLE DU PROGRAMME ECONOMIQUE DE LA NGR – CE VEN 25 SEPT 2020 A PARTIR DE 19H (NEW YORK) – 23H GMT
  • Bruno Ben Moubamba EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 27 septembre à 15h à New York – 21h à Paris, sur Afrique 2050 et Radio PDCI-RDA
  • DR FAYA MILLIMOUNO LEADER DU BLOC LIBERAL (BL) GUINEE EST NOTRE INVITE – LUN 07 SEP 2020 A PARTIR DE 22H45 GMT – 18H45 NEW YORK
  • MR ALPHA BALDE LEADER DU MOUVEMENT ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE – GUINEE (M.A.D) EST NOTRE INVITE VEN 14 AOUT 2020 A PARTIR DE 19H NEW YORK – 23H GMT
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • EN EXCLUSIVITE : LE DOCTEUR JACQUES LEROUX SERA NOTRE INVITE SAMEDI 6 JUIN A PARTIR DE 13H NEW YORK – 17H GMT
  • AMBASSADE CI USA: Communiqué de la CERD-USA : retrait des cartes d’électeurs
  • LE CONSEIL DE LA DIASPORA IVOIRIENNE : COHESION SOCIALE ET TOLERANCE LE SAMEDI 17 OCTOBRE 2020
  • DR GNAKA LAGOKE ET DR ERIC EDI SONT NOS INVITE
  • JACQUESROGER SHOW : MR CLEMENT SEHI (Président fondateur de l’ONG desir de paix et d’avenir en côte d’ivoire ( DPA-CI) EST NOTRE INVITE
  • EMISSION SOLUTIONS : LE NATIONALISTE : NOTRE DEVOIRE D’ETRE UN MODELE DE L’ESPERANCE PROMISE A L’HUMANITE – 09 OCT 2020 A 21H30 NEW YORK
  • REGARDS2050 : Récentes divergences et dissidences au RACI, UDPCI et COJEP: Causes et impacts sur les Présidentielles.
  • COTE D’IVOIRE DIPLOMATIE : Isolé politiquement, Alassane Ouattara va-t-il se bunkeriser diplomatiquement ?
  • Un mandat court et une expulsion brutale pour le seul PDG Noir du secteur bancaire
  • LE 31 OCTOBRE 2020: DATE DE LA LIBERATION TOTALE OU LA PERTE DEFINITIVE DE LA COTE D’IVOIRE AUX MAINS DES APATRIDES.
  • LE DISCOURS D’INVESTITURE DU CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN KKB LE DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 4 octobre à 17h à New York – 23h à Paris, M. Jean Louis MBADINGA et M. Jacques OKOUÉ-EDOU,
  • COTE D’IVOIRE : Kouadio Konan Bertin : « Personne ne peut me manipuler » JA
  • Côte d’Ivoire : la Cour africaine ordonne la réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale
  • Nigeria : les Etats-Unis imposent des sanctions contre les responsables de violences lors des élections locales

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    (Agence Ecofin) – Les autorités américaines ont imposé une série de restrictions de visas aux responsables des violences électorales lors des élections locales au Nigeria. Ces sanctions interviennent également en perspective aux prochaines élections au poste de gouverneur dans deux Etats de la République fédérale.

    Le gouvernement américain a imposé le lundi 14 septembre, des restrictions de visas supplémentaires aux citoyens nigérians impliqués dans les violences survenues lors des élections de novembre 2019 dans les Etats de Kogi et de Bayelsa, et dans la perspective des élections de septembre et d’octobre 2020 dans les Etats d’Edo et d’Ondo au Nigeria.

    Ces sanctions font suite à la déclaration faite par le gouvernement américain le 24 janvier 2019 annonçant qu’il envisagerait des conséquences – y compris les restrictions de visas – pour les personnes qui ont sapé le processus démocratique nigérian ou ont organisé des violences liées aux élections. Les premières restrictions sont ainsi intervenues en juillet 2019 pour des violences électorales intervenues en février et en mars de la même année.

    « Ces individus ont jusqu’à présent opéré en toute impunité aux dépens du peuple nigérian et ont porté atteinte aux principes démocratiques », a indiqué un communiqué du secrétariat d’Etat américain.

    « Nous condamnons les actes de violence, d’intimidation ou de corruption qui ont nui aux Nigérians et sapé le processus démocratique. À l’approche des élections hors cycle dans les Etats d’Edo et d’Ondo, nous exhortons toutes les parties prenantes, y compris la Commission électorale nationale indépendante, les partis politiques et les services de sécurité à respecter les principes de la démocratie et à faciliter des élections véritablement libres et équitables, conduites de manière appropriée, transparente et non violente », préviennent les autorités américaines.

    Les violences électorales, surtout au niveau local, sont assez courantes au Nigeria. Les prochaines élections du 19 septembre et du 10 octobre 2020 soulèvent déjà des craintes.

    Récemment, les services de police du pays ont mis en garde contre une forte probabilité de violences lors de ces élections. « L’analyse des menaces pour la sécurité électorale révèle entre autres indicateurs : l’armement et le mouvement de voyous politiques, l’utilisation de déclarations incitatives pendant les campagnes politiques, une forte probabilité de violences et d’éventuelles attaques croisées par des opposants politiques, la désinformation visant à créer la tension, et des efforts délibérés pour délégitimer les institutions gouvernementales impliquées dans les processus électoraux », a fait remarquer un communiqué de la police nigériane.

    Borgia Kobri

    Tags:
    Recommended posts