• LE TESTAMENT DE Me ARSENE ASSOUAN USHER AU CENTRE DU DEBAT – MARDI 15 OCTOBRE 2020 A PARTIR DE 18H30 GMT 14H30 NEW YORK
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 11 octobre à 16h à New York – 22h à Paris, M. Bernard HOUDIN sera l’invité exceptionnel
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire : la candidature indépendante de Kouadio Konan Bertin
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE
  • ELECTION PRESIDENTIELLE COTE D’IVOIRE : LE CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN (KKB) SERA NOTRE INVITE – MARDI 29 SEPT 2020 A PARTIR DE 22H GMT – 18H NEW YORK
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire: KKB, un «gros caillou dans les souliers de Bédié»
  • ELECTION PRESIDENTIELLE GUINEE: Mme HABIBA SYLLA PARLE DU PROGRAMME ECONOMIQUE DE LA NGR – CE VEN 25 SEPT 2020 A PARTIR DE 19H (NEW YORK) – 23H GMT
  • Bruno Ben Moubamba EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 27 septembre à 15h à New York – 21h à Paris, sur Afrique 2050 et Radio PDCI-RDA
  • DR FAYA MILLIMOUNO LEADER DU BLOC LIBERAL (BL) GUINEE EST NOTRE INVITE – LUN 07 SEP 2020 A PARTIR DE 22H45 GMT – 18H45 NEW YORK
  • MR ALPHA BALDE LEADER DU MOUVEMENT ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE – GUINEE (M.A.D) EST NOTRE INVITE VEN 14 AOUT 2020 A PARTIR DE 19H NEW YORK – 23H GMT
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • EN EXCLUSIVITE : LE DOCTEUR JACQUES LEROUX SERA NOTRE INVITE SAMEDI 6 JUIN A PARTIR DE 13H NEW YORK – 17H GMT
  • AMBASSADE CI USA: Communiqué de la CERD-USA : retrait des cartes d’électeurs
  • LE CONSEIL DE LA DIASPORA IVOIRIENNE : COHESION SOCIALE ET TOLERANCE LE SAMEDI 17 OCTOBRE 2020
  • DR GNAKA LAGOKE ET DR ERIC EDI SONT NOS INVITE
  • JACQUESROGER SHOW : MR CLEMENT SEHI (Président fondateur de l’ONG desir de paix et d’avenir en côte d’ivoire ( DPA-CI) EST NOTRE INVITE
  • EMISSION SOLUTIONS : LE NATIONALISTE : NOTRE DEVOIRE D’ETRE UN MODELE DE L’ESPERANCE PROMISE A L’HUMANITE – 09 OCT 2020 A 21H30 NEW YORK
  • REGARDS2050 : Récentes divergences et dissidences au RACI, UDPCI et COJEP: Causes et impacts sur les Présidentielles.
  • COTE D’IVOIRE DIPLOMATIE : Isolé politiquement, Alassane Ouattara va-t-il se bunkeriser diplomatiquement ?
  • Un mandat court et une expulsion brutale pour le seul PDG Noir du secteur bancaire
  • LE 31 OCTOBRE 2020: DATE DE LA LIBERATION TOTALE OU LA PERTE DEFINITIVE DE LA COTE D’IVOIRE AUX MAINS DES APATRIDES.
  • LE DISCOURS D’INVESTITURE DU CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN KKB LE DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 4 octobre à 17h à New York – 23h à Paris, M. Jean Louis MBADINGA et M. Jacques OKOUÉ-EDOU,
  • COTE D’IVOIRE : Kouadio Konan Bertin : « Personne ne peut me manipuler » JA
  • Côte d’Ivoire : la Cour africaine ordonne la réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale
  • JUSTICE : Guillaume Soro : la CADHP tranche en sa faveur concernant la présidentielle

    By in Côte d’Ivoire share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    L’ancien allié du président Alassane Ouattara, Guillaume Soro condamné à 20 ans d’emprisonnement par l’Etat ivoirien a été écarté de la course à la présidentielle par le Conseil constitutionnel qui a publié la liste des candidats éligibles à la présidentielle du 31 octobre 2020. L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, ne compte tout de même pas s’en arrêter là.Annonces

    Dans un post sur sa page Facebook, ce mardi 15 septembre, il a annoncé qu’il animera « une conférence de presse le 17 septembre pour décliner les étapes du combat contre les présidences à vie en Afrique ». Mais bien avant cette conférence de presse au cours de laquelle il indiquera toutes les actions à mettre en œuvre, la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP) vient de trancher une nouvelle fois en sa faveur. Il a réagi à travers des tweets.

    Lever immédiatement tous les obstacles

    Dans une ordonnance que la cour a prise ce mardi 15 septembre, au lendemain de la publication de la liste des candidats éligibles, elle a invité le gouvernement ivoirien à surseoir à l’exécution de tous les actes pris à l’encontre de Soro. Cette ordonnance est prise subséquemment à celle du 22 avril 2020 de la même cour, concernant la condamnation de l’ancien chef rebelle par l’Etat ivoirien.

    La cour a ainsi ordonné à l’Etat ivoirien de « prendre toutes les mesures nécessaires en vue de lever immédiatement tous les obstacles empêchant le requérant de jouir de ses droits et d’être élu notamment lors de l’élection présidentielle d’octobre 2020 ; et faire de rapport à la cour, sur la mise en œuvre des mesures provisoires ordonnées dans la présente décision dans un délai de quinze (15) jours, à compter de la date de réception. »

    Agissements graves et intolérables de la CADHP

    Notons par ailleurs que la Côte d’Ivoire s’était retirée de « la déclaration de compétence prévue au protocole relatif à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples » au lendemain de l’arrêt de la Cour, lui demandant la suspension des poursuites contre Guillaume Soro. La décision du gouvernement ivoirien fait suite « aux graves et intolérables agissements que la CADHP s’est autorisée et qui, non seulement portent atteinte à la souveraineté de l’État mais sont également de nature à entraîner une grave perturbation de l’ordre juridique interne des États, » avait précisé Sidi Touré, le porte-parole du gouvernement.

    Tags:
    Recommended posts