• Requiem pour les alternances démocratiques en Afrique subsaharienne francophone
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE – PROGRAMME DAY 4
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • EN EXCLUSIVITE : LE DOCTEUR JACQUES LEROUX SERA NOTRE INVITE SAMEDI 6 JUIN A PARTIR DE 13H NEW YORK – 17H GMT
  • SPORT : Maradona: l’Argentine pleure la mort de son “Dieu du football”
  • ÉCONOMIE : Le Projet USDA West Africa PRO-Cashew organise son lancement officiel
  • Côte d’Ivoire : Macron soutient Ouattara le « violeur » de la Constitution
  • Mondialisation : le « monde de l’après Covid-19 » attendra
  • DOSSIERS : D’Houphouët à Ouattara, une tour d’ivoire en héritage
  • Guinée. Au moins 50 personnes tuées en toute impunité dans des manifestations en moins d’un an
  • Côte d’Ivoire: l’usage de machettes et d’armes à feu témoigne de l’horreur des violences post-électorales , selon Amnesty International ( Communiqué)
  • Elections américaines : une transition « à l’africaine »
  • Dimanche 15 novembre, Dr Daniel MENGARA sera à 16h (heure de New-York) l’invité d’Afrique 2050.
  • OPINION : MASCARADE ELECTORALE DU 31 OCTOBRE 2020! QUEL EST LE STATUT ACTUEL DE DRAMANE?
  • Côte d’Ivoire: Faut-il vraiment brûler Kouadio Konan Bertin (KKB) ?
  • COTE D’IVOIRE : Déclaration de l’Honorable Kouadio Konan Bertin devant ses militants
  • Côte-d’Ivoire, “Création d’un Conseil National de Transition présidé par SEM Henri Konan BEDIE, Président du PDCI-RDA et de la plateforme CDRP.”
  • Les Gabonais-ses de la diaspora qui honorent leur pays d’origine.
  • Les États-Unis s’inquiètent des résultats “incohérents” de la présidentielle en Guinée
  • DIASPORA: SEM Mamadou Haidara : Plus qu’un regard: que se passe-t-il réellement avec l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire?
  • L’INTERVIEW DE MR LAURENT GBAGBO SUR TV5 MONDE – Ce qui nous attend, c’est la catastrophe et c’est pourquoi je parle.
  • OPINION: ELECTION DU 31 OCTOBRE: LA COTE D’IVOIRE VA T-ELLE VIVRE LE DRAME RWANDAIS DE 1994?
  • CANDIDATURE : EXCEPTIONNELLE EN 2010, PAR DERIVATION EN 2015, CERTAINEMENT, UNE AUTRE DE: “CAS DE FORCE MAJEURE, EN 2020!”

    By in Editorial Opinion share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    La Côte d’Ivoire vit une crise particulière dont les sources sont aussi lointaines que multiples. Aujourd’hui, nous venons de découvrir une des sources de cette crise: “Un deficit intellectuel accouplé d’une malhoneteté abjecte de la part des politiciens.”

    Des intellectuels, des Juristes et constitutionalistes malhonnêtes, qui alimentent les conflicts sociaux dans le pays. Au point de se demander si ces individus aiment reellement leur nation et le peuple Ivoirien.

    Comment pouvons-nous comprendre et expliquer que des intellectuels, de surcroit des juristes, sont incapables d’interpreter les textes de lois qu’ils ont écrit eux-mêmes. Comment est-ce qu’une même loi peut elle dire une chose et son contraire? Quelle tragédie!

    On entend certaines personnes dire que: la nouvelle constitution ne permet pas à Dramane de briguer un troisième mandate, et d’autres soutiennent que, OUI, il peut faire un troisième mandat.  

    En outre, comment comprendre que Dramane lui-même, à plusieurs reprises disait ceci: “le mandat présidentiel étant de 5 ans, n’est renouvelable qu’une seule fois,” et prétendre, vouloir faire un troisième mandat? Et pour cela, des citoyens doivent mourir, des femmes doivent être emprisonnées, et tout ce que vous savez, concernant l’opération des microbes armés d’armes blanches, du gouvernement.  

    Pourquoi, dans un pays, une armée se disant, (armée nationale) peut se rendre coupable d’exactions aussi graves contre un peuple pacifique qui utilise son droit régalien que lui confère l’article 20 de la constitution, pour se faire entendre? Et pour cette raison, ces agents escortent des microbes armés de machetes pour tuer d’innocentes personnes!

    Ce qu’il faut retenir aujourd’hui; Ivoiriens et Ivoiriennes, en Côte d’Ivoire et à travers le monde:

    NON- A DRAMANE- NON- A TON 3 EME MANDAT.

    DRAMANE OUATTARA TROMPE LE MONDE ENTIER PAR SES MENSONGES

    Voici un vieux, qui est en conflit avec sa propre parole. Dramane dit une chose le matin et son contraire le soir.

    Le President Macron, le plus grand soutien de Dramane, est certainement sous le choc; la bouche ouverte car il fut le premier à le feliciter le 6 Mars dernier, lorsque Dramane pondait son mensonge du genre: “j’ai décidé de ne pas me presenter pour un 3 ème mandat.”

    Le President Macron saute alors sur l’occasion pour le feliciter, en disant: «Je salue la décision historique du président Ouattara, homme de parole et homme d’État, de ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle. Ce soir, la Côte d’Ivoire donne l’exemple. »

    QUE DIT AUJOURD’HUI LE PRESIDENT MACRON FACE A CETTE FORFAITURE?

    Dramane se contrédit le 6 Août, comme à son habitude: “je suis candidat pour un 3ème mandat.”

    Nous savons que la liberation de la Côte d’Ivoire incombe aux Ivoiriens. Que Macron parle ou ne parle pas, nous savons qu’il soutiendra toujours Dramane, son homme de service en Côte d’Ivoire, pourvu que la France continue d’avoir le controle sur ses anciennes colonies. La France ne pense pas qu’un jour, il y aura une revolution Africaine pour revandiquer sa souveraineté.

    La Court Constitutionnelle s’apprête à pondre un nouveau concept de: “CANDIDAT pour CAS DE FORCE MAJEURE.”  En violation flagrante de la Constitution de notre pays, en validant la candidature de Dramane Ouattara.

    Dramane Ouattara, en prêtant serment disait ceci: “je m’engage à proteger la population Ivoirienne et à respecter la Constitution. Si je faillit à mes obligations, que le peuple me retire sa confiance et que je subisse la rigueure de la loi.” Il mentait alors sur son serment.

    LE PEUPLE IVOIRIEN LUI RETIRE A PRESENT SA CONFIANCE ET MET FIN A SON REGNE.

    EN CONCLUSION:

    Vu que la CEI a faillit a son devoir pendant l’élèction de 2010 et pendant l’opération du récensement en 2020, 

    Vu les morts et blessés graves déjà enregistrés à Daoukro où un jeune-homme, à fleur-de-l’âge fut assassiné par la police, à Bonoua, à Divo, à Gagnoa, à Lakota et sur l’étendu du territoire national, à l’annonce de la candidature illégale de Dramane le 6 Août dernier, on peut déjà envisager ce qui nous est reservé au lendemain du 31 Octobre, si cette élection se tenait.

    Vu les agissements du RDR, à vouloir confisquer le pouvoir pour narguer les Ivoiriens, de peur de se retrouver: soit en prison ou en exile, 

    Cette election du 31 Octobre s’annonce très RISQUEE et ne devait pas avoir lieu.

    Enfin, les Ivoiriens ont l’OBLIGATION de sauver leur pays, faire respecter la Constitution de la Côte d’Ivoire en empêchant Dramane Ouattara de faire un 3 ème mandat.

    NON, A UN 3 EME MANDAT DE DRAMANE OUATTARA

    L’ELECTION DOIT ETRE REPORTEE pour permettre aux Ivoiriens de mettre en place une bonne CEI et guarantir une bonne liste electorale.

    Patriote Daman Laurent Adjehi

    Auteur/Ecrivain

    Combattant des Droits de l’Homme/President de GRADDH-AFRIQUE

    Edit. EN Chef- www.ivoirenewsinfo.net-USA

    Tags:
    Recommended posts