• Watch Democracy Grow Webinar Series on The New World Order ushered in by Covid-19
  • Côte d’Ivoire:Voici comment Erika Duparc est devenue millionaire sans rien faire
  • Dr Hervé LINGA (membre du PDG) et M. Sylvain NDONG (Opposition) sont les invités d’Afrique 2050 (États-Unis) et Radio PDCI RDA
  • Emission: REGARDS 2050 – du 21 mai 2020 à 20h30
  • EMISSION “PATATES CHAUDES” – CE SOIR 22 MAI 2020 A PARTIR DE 18H30 GMT – 14H30 NEW YORK
  • COTE D’IVOIRE: VERS UNE LEGALISATION DE LA VIOLATION DES DROITS DE L’HOMME
  • ECONOMIE : Jeff Bezoz, premier homme à la fortune évaluée à 1000 milliards de dollars… depuis Kankan Moussa
  • La France signe l’acte de décès du Franc CFA (UEMOA)
  • Covid-19: The New York forum institute de Richard Attias réunit 5 chefs d’Etat
  • GESTION PUBLIQUE : Quatre présidents africains dénoncent l’inéquité du système économique actuel dans cette pédiode de Covid-19
  • Sommet. À l’OMS, la Chine s’empresse de combler le vide laissé par les États-Unis
  • Finance UEMOA : les Etats ont mobilisé 1173 milliards FCFA dans le cadre des émissions de bons sociaux covid-19
  • Ghana : l’échangeur à trois niveaux de Tema – Accra, financé par le Japon, est ouvert à la circulation
  • AFRICA : Denis Mukwege: Africa’s COVID-19 figures low but vigilance needed
  • USA : Schumer: Trump’s statements on hydroxychloroquine ‘is reckless, reckless, reckless’
  • EMISSION : HANDICAP ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT INCLUSIF – MER 20 MAI 2020 A 17H00 NEW YORK – 21H GMT
  • En Ethiopie, 23 euros par mois pour confectionner des vêtements Calvin Klein
  • USA : Obama reminds us what a US president should sound like
  • CORONAVIRUS: There is a cure’: California biotech company claims it’s discovered an antibody that can block ‘100%’ of coronavirus infections
  • COVID-19 : 1680 morts supplémentaires aux États-Unis en 24 h
  • USA : Economic Policy House Democrats pass $3 trillion coronavirus relief bill despite Trump’s veto threat
  • AFFAIRE : DUNCAN “Le Covid-19 ne rentrera pas en Côte d’Ivoire” CE QUE J’EN PENSE – JACQUES-ROGER

    By in Editorial share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Comme sans doute de nombreux lecteurs, j’ai pris connaissance de la réaction de M yapi Appolinaire qui se déclare conseiller du Vice-président Daniel Kablan Duncan ; réaction relative aux articles de M Tiburce Tiburce Koffi, dans lesquels celui-ci a déploré le fait que M Duncan ait dit ceci : “Le Coronavirus ne rentrera jamais en Côte d’Ivoire”. M Yapi Assa Appolinaire, après avoir proposé la phrase originale (?) dite par M Duncan, invite alors M Tiburce Koffi à “présenter des excuses au grand homme” qu’est M. Duncan.

    La publication de ce Conseiller appelle à observations. Commençons par un examen syntagmatique de la phrase prétendue originelle dite par le VP Duncan : “C’est sur cette note d’espoir que le Covid-19 ne rentrera pas en Côte d’Ivoire”. Une telle phrase ne veut rien dire en français. Il y a, à l’analyse grammaticale, un groupe complément qui manque. Par exemple : “C’est sur cette note d’espoir, QUE JE DÉCLARE QUE LE Covid-19 ne rentrera pas en Côte d’Ivoire” ; ou bien : “C’est sur cette note d’espoir que le Covid-19 ne rentrera pas en Côte d’Ivoire, QUE JE DECLARE OUVERTE, LA 11e édition du MASA. Mais telle que présentée ici, cette phrase est incorrecte dans l’usage de la langue française. Pour dire franchement les choses, elle n’est pas à la hauteur du discours d’un Vice-président ; elle le dessert plutôt. Et il faut craindre que Tiburce Koffi, écrivain de renom et professeur de Lettres, relève ces insuffisante et tourne en dérision et le conseiller du Vice-président et l’auteur de cette mauvaise phrase.

    Une autre observation : toute la presse nationale, et les réseaux sociaux ont reproduit la phrase : “Le Covid-19 ne rentrera pas en Côte d’Ivoire”, a affirmé le VP D.K Duncan. Pourquoi alors les services de Communication et les Conseillers du Vice-président n’ont-ils pas porté aussitôt le démenti ? C’est près de trois semaines après que M. Tiburce Koffi ait publié deux papiers sur la question qu’un Conseiller du concerné se réveille ?

    Mon appréciation personnelle et politique à présent : je trouve scandaleux qu’en ces moments de grave crise sanitaire que vit notre pays, en ces moments d’inquiétudes et de soucis de tous ordres que connaît le peuple de Côte d’Ivoire, en ces moments enfin où ce peuple attend de ses dirigeants des réponses rationnelles et rassurantes face à la menace du Covid-19, le souci de notre Vice-président, 2e responsable du pays, soit de se préoccuper de restituer l’authenticité d’une phrase ! Une phrase par ailleurs mal construite et semant le trouble !

    M. Tiburce Koffi ne dirige pas la Côte d’Ivoire, et il n’est pas responsable de son destin. Les articles qu’il a écrits sur cette question ont plus mis l’accent sur les imprudences des dirigeants que sur cette “malheureuse” phrase (et elle l’est) prononcée par M. DK Duncan. Et M. Tiburce Koffi a dénoncé dans ces articles, les actes manqués des dirigeants dans la gestion de la crise actuelle de la santé : la tenue, imprudente, du MASA (alors qu’en France, le prestigieux Salon du livre de Paris a été ajourné) ; il a dénoncé le scandale du confinement bâclé à l’Injs, le scandale de la porosité de notre aéroport   et la corruptibilité du Service Santé de l’aéroport et contre lequel il a demandé enquête et sanctions. Qu’avez-vous à lui répondre sur ces questions essentielles, M le Conseiller et M. le Vice-président de la République et “grand homme” du Rhdp après avoir trahi le Président Henri Konan Bédié et le Pdci-RDA, le parti d’Houphouët-Boigny qui vous a “fabriqué” ?

    Voilà les vraies préoccupations des Ivoiriens, M. le Conseiller. Il vous reste à espérer que M. Tiburce Koffi dédaigne votre papier et qu’il n’y répondre car, le connaissant, je peux vous dire que vous et surtout votre patron en prendrez pour vos grades et titres politiques. Vous exigez de M. Tiburce Koffi qu’il aille “présenter des excuses au grand homme Kablan Duncan” ? Hummm ! Je connais Tiburce, et je peux vous le dire : M. Duncan peut attendre… s’il n’a rien à faire ! Un conseil donc : fermez ce dossier peu honorable.

    Jacques Roger….

    REFERENCES

    Tags:
    Recommended posts