• Watch Democracy Grow Webinar Series on The New World Order ushered in by Covid-19
  • Côte d’Ivoire:Voici comment Erika Duparc est devenue millionaire sans rien faire
  • Dr Hervé LINGA (membre du PDG) et M. Sylvain NDONG (Opposition) sont les invités d’Afrique 2050 (États-Unis) et Radio PDCI RDA
  • Emission: REGARDS 2050 – du 21 mai 2020 à 20h30
  • EMISSION “PATATES CHAUDES” – CE SOIR 22 MAI 2020 A PARTIR DE 18H30 GMT – 14H30 NEW YORK
  • COTE D’IVOIRE: VERS UNE LEGALISATION DE LA VIOLATION DES DROITS DE L’HOMME
  • ECONOMIE : Jeff Bezoz, premier homme à la fortune évaluée à 1000 milliards de dollars… depuis Kankan Moussa
  • La France signe l’acte de décès du Franc CFA (UEMOA)
  • Covid-19: The New York forum institute de Richard Attias réunit 5 chefs d’Etat
  • GESTION PUBLIQUE : Quatre présidents africains dénoncent l’inéquité du système économique actuel dans cette pédiode de Covid-19
  • Sommet. À l’OMS, la Chine s’empresse de combler le vide laissé par les États-Unis
  • Finance UEMOA : les Etats ont mobilisé 1173 milliards FCFA dans le cadre des émissions de bons sociaux covid-19
  • Ghana : l’échangeur à trois niveaux de Tema – Accra, financé par le Japon, est ouvert à la circulation
  • AFRICA : Denis Mukwege: Africa’s COVID-19 figures low but vigilance needed
  • USA : Schumer: Trump’s statements on hydroxychloroquine ‘is reckless, reckless, reckless’
  • EMISSION : HANDICAP ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT INCLUSIF – MER 20 MAI 2020 A 17H00 NEW YORK – 21H GMT
  • En Ethiopie, 23 euros par mois pour confectionner des vêtements Calvin Klein
  • USA : Obama reminds us what a US president should sound like
  • CORONAVIRUS: There is a cure’: California biotech company claims it’s discovered an antibody that can block ‘100%’ of coronavirus infections
  • COVID-19 : 1680 morts supplémentaires aux États-Unis en 24 h
  • USA : Economic Policy House Democrats pass $3 trillion coronavirus relief bill despite Trump’s veto threat
  • Coronavirus: la Cnuced propose un plan de soutien de 2500 milliards de dollars pour le Sud

    By in Afrique share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres estimait, la semaine dernière, à environ 3 000 milliards de dollars, les besoins des pays du Sud pour affronter la pandémie. Les économistes de l’ONU et plus particulièrement de la Conférence pour le commerce et le développement (Cnuced) ont peaufiné les calculs.

    « Quoi qu’il coûte », c’est le titre en forme de clin d’oeil au président français du programme concocté par la Cnuced.

    Les économistes de l’ONU estiment à 2 500 milliards de dollars, l’aide à verser aux pays en développement : 500 millards, sous forme de « plan Marshall » pour la santé, 1 000 milliards pour aider les États à surmonter les conséquences des confinements et de la chute des échanges mondiaux et 1 000 autres milliards pour qu’ils paient leurs dettes.

    La Cnuced souhaite un moratoire sur le remboursement des dettes, voire un nouveau mécanisme d’annulation. C’est le point central de cette étude car la dette des pays pauvres les empêche de répondre à la pandémie.

     ► À lire aussi : Pourquoi le coronavirus doit conduire à l’annulation de la dette africaine

    La Cnuced souligne que les efforts du FMI et de la Banque mondiale ne suffiront pas et que les pays riches doivent ouvrir le robinet du crédit, comme ils le font pour leurs économies.

    Pour l’instant, l’idée d’un moratoire sur les dettes n’a pas encore entrainé de décision de la part des pays riches, mais la Cnuced se veut optimiste. Il y va de la croissance globale. Mieux vaut payer tout de suite que de devoir, dans un an, remettre sur pied des économies ruinées, ce qui serait plus coûteux encore, explique un économiste onusien.

    À lire aussi: Antonio Guterres: «Il faut 3000 milliards de dollars» pour le Sud contre le coronavirus

    RFI

    Tags:
    Recommended posts