• LE TESTAMENT DE Me ARSENE ASSOUAN USHER AU CENTRE DU DEBAT – MARDI 15 OCTOBRE 2020 A PARTIR DE 18H30 GMT 14H30 NEW YORK
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 11 octobre à 16h à New York – 22h à Paris, M. Bernard HOUDIN sera l’invité exceptionnel
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire : la candidature indépendante de Kouadio Konan Bertin
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE
  • ELECTION PRESIDENTIELLE COTE D’IVOIRE : LE CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN (KKB) SERA NOTRE INVITE – MARDI 29 SEPT 2020 A PARTIR DE 22H GMT – 18H NEW YORK
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire: KKB, un «gros caillou dans les souliers de Bédié»
  • ELECTION PRESIDENTIELLE GUINEE: Mme HABIBA SYLLA PARLE DU PROGRAMME ECONOMIQUE DE LA NGR – CE VEN 25 SEPT 2020 A PARTIR DE 19H (NEW YORK) – 23H GMT
  • Bruno Ben Moubamba EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 27 septembre à 15h à New York – 21h à Paris, sur Afrique 2050 et Radio PDCI-RDA
  • DR FAYA MILLIMOUNO LEADER DU BLOC LIBERAL (BL) GUINEE EST NOTRE INVITE – LUN 07 SEP 2020 A PARTIR DE 22H45 GMT – 18H45 NEW YORK
  • MR ALPHA BALDE LEADER DU MOUVEMENT ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE – GUINEE (M.A.D) EST NOTRE INVITE VEN 14 AOUT 2020 A PARTIR DE 19H NEW YORK – 23H GMT
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • EN EXCLUSIVITE : LE DOCTEUR JACQUES LEROUX SERA NOTRE INVITE SAMEDI 6 JUIN A PARTIR DE 13H NEW YORK – 17H GMT
  • AMBASSADE CI USA: Communiqué de la CERD-USA : retrait des cartes d’électeurs
  • LE CONSEIL DE LA DIASPORA IVOIRIENNE : COHESION SOCIALE ET TOLERANCE LE SAMEDI 17 OCTOBRE 2020
  • DR GNAKA LAGOKE ET DR ERIC EDI SONT NOS INVITE
  • JACQUESROGER SHOW : MR CLEMENT SEHI (Président fondateur de l’ONG desir de paix et d’avenir en côte d’ivoire ( DPA-CI) EST NOTRE INVITE
  • EMISSION SOLUTIONS : LE NATIONALISTE : NOTRE DEVOIRE D’ETRE UN MODELE DE L’ESPERANCE PROMISE A L’HUMANITE – 09 OCT 2020 A 21H30 NEW YORK
  • REGARDS2050 : Récentes divergences et dissidences au RACI, UDPCI et COJEP: Causes et impacts sur les Présidentielles.
  • COTE D’IVOIRE DIPLOMATIE : Isolé politiquement, Alassane Ouattara va-t-il se bunkeriser diplomatiquement ?
  • Un mandat court et une expulsion brutale pour le seul PDG Noir du secteur bancaire
  • LE 31 OCTOBRE 2020: DATE DE LA LIBERATION TOTALE OU LA PERTE DEFINITIVE DE LA COTE D’IVOIRE AUX MAINS DES APATRIDES.
  • LE DISCOURS D’INVESTITURE DU CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN KKB LE DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 4 octobre à 17h à New York – 23h à Paris, M. Jean Louis MBADINGA et M. Jacques OKOUÉ-EDOU,
  • COTE D’IVOIRE : Kouadio Konan Bertin : « Personne ne peut me manipuler » JA
  • Côte d’Ivoire : la Cour africaine ordonne la réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale
  • ETATS UNIS / Procès de Trump : Le président américain se déchaîne contre Bolton, la Maison Blanche menace son livre

    By in Actualités share share share share share share share share share share share share share share share share share share

    John Bolton va-t-il vider son sac devant les sénateurs ? Les révélations du New York Times sur l’existence d’un livre à paraître dans lequel l’ancien conseiller à la sécurité nationale confirmerait que Donald Trump avait conditionné l’aide à l’Ukraine à l’ouverture d’une enquête sur ses rivaux politiques, ont fait l’effet d’une bombe. Et alors que les sénateurs devraient voter ce vendredi pour décider de convoquer – ou pas – de nouveaux témoins au procès de Donald Trump, ce dernier a tiré à boulets rouges sur John Bolton.

    « Si je l’avais écouté, on serait en pleine 6e Guerre mondiale. Et maintenant, il écrit un livre faux et méchant ? Pourquoi John Bolton ne s’est-il pas plaint de ces ”absurdités” il y a longtemps, quand il a été limogé de manière très publique. Il n’a – pas que ça ait de l’importance – RIEN dit », écrit le président américain. Faucon néoconservateur adepte de l’interventionnisme américain, John Bolton a été viré en septembre dernier sur fond de désaccords avec le président américain, notamment sur la Corée du Nord.

    Donald J. Trump@realDonaldTrump · 29 janv. 2020

    For a guy who couldn’t get approved for the Ambassador to the U.N. years ago, couldn’t get approved for anything since, “begged” me for a non Senate approved job, which I gave him despite many saying “Don’t do it, sir,” takes the job, mistakenly says “Libyan Model” on T.V., and..

    Donald J. Trump@realDonaldTrump

    ….many more mistakes of judgement, gets fired because frankly, if I listened to him, we would be in World War Six by now, and goes out and IMMEDIATELY writes a nasty & untrue book. All Classified National Security. Who would do this?78,2 k07:28 – 29 janv. 2020Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité37,1 k personnes parlent à ce sujet

    Donald J. Trump@realDonaldTrump

    Why didn’t John Bolton complain about this “nonsense” a long time ago, when he was very publicly terminated. He said, not that it matters, NOTHING!106 k00:07 – 29 janv. 2020Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité42,6 k personnes parlent à ce sujet

    Dans la foulée, la Maison Blanche a interdit à John Bolton de publier son livre en l’état. Le manuscrit envoyé pour approbation “apparaît contenir des informations confidentielles” dont certaines “sont classées au niveau top secret” et “pourraient causer des torts exceptionnellement graves à la sécurité nationale”, écrit le Conseil à la sécurité nationale dans ce courrier. “Le manuscrit ne peut être publié (…) sans la suppression de ces informations confidentielles”.

    Vote crucial vendredi

    Dans le manuscrit de son livre, John Bolton ferait, selon le New York Times, voler en éclats la défense de Donald Trump. Alors que le président américain affirme qu’il n’a pas utilisé l’aide américaine comme moyen de pression pour obliger le président Zelensky à ouvrir une enquête sur Joe Biden et son fils, John Bolton affirmerait l’inverse. Et il était aux premières loges et aurait pris beaucoup de notes.

    Ces fuites ont un peu plus mis la pression sur les sénateurs républicains au procès de Donald Trump. Après une phase de questions-réponses mercredi et jeudi, le Sénat devrait voter vendredi. Soit pour décider d’entendre de nouveaux témoins, soit pour ajourner les débats et passer au vote pour condamner ou acquitter le président américain.

    Les démocrates souhaitent convoquer John Bolton, mais également le chef de cabinet de Donald Trump, Mick Mulvaney. Pour passer, leur motion aura besoin du soutien de quatre républicains pour atteindre la majorité absolue de 51 voix. A l’heure actuelle, le suspense est total. Trois républicains modérés y seraient plutôt favorables : Mitt Romey, Susan Collins et Lisa Murkowski. D’autres pourraient faire pencher la balance, notamment le sénateur du Tennessee Lamar Alexander, qui s’apprête à prendre sa retraite.

    Selon les médias américains, le patron des républicains Mitch McConnell aurait indiqué à ses troupes, mardi, qu’il n’avait pas les voix pour bloquer la motion démocrate. Mais les tractations se poursuivent, et certains républicains se sont montrés plus optimistes mercredi. La partie d’échecs continue.

    AFP – Publié le 29/01/20 

    Tags:
    Recommended posts