• LE TESTAMENT DE Me ARSENE ASSOUAN USHER AU CENTRE DU DEBAT – MARDI 15 OCTOBRE 2020 A PARTIR DE 18H30 GMT 14H30 NEW YORK
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 11 octobre à 16h à New York – 22h à Paris, M. Bernard HOUDIN sera l’invité exceptionnel
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire : la candidature indépendante de Kouadio Konan Bertin
  • WATCH DEMOCRACY GROW IN COLLABORATION WITH OTHER DIASPORA ORGANIZATIONS 2020 ANNUAL VIRTUAL CONFERENCE
  • ELECTION PRESIDENTIELLE COTE D’IVOIRE : LE CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN (KKB) SERA NOTRE INVITE – MARDI 29 SEPT 2020 A PARTIR DE 22H GMT – 18H NEW YORK
  • Présidentielle en Côte d’Ivoire: KKB, un «gros caillou dans les souliers de Bédié»
  • ELECTION PRESIDENTIELLE GUINEE: Mme HABIBA SYLLA PARLE DU PROGRAMME ECONOMIQUE DE LA NGR – CE VEN 25 SEPT 2020 A PARTIR DE 19H (NEW YORK) – 23H GMT
  • Bruno Ben Moubamba EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 27 septembre à 15h à New York – 21h à Paris, sur Afrique 2050 et Radio PDCI-RDA
  • DR FAYA MILLIMOUNO LEADER DU BLOC LIBERAL (BL) GUINEE EST NOTRE INVITE – LUN 07 SEP 2020 A PARTIR DE 22H45 GMT – 18H45 NEW YORK
  • MR ALPHA BALDE LEADER DU MOUVEMENT ALLIANCE POUR LA DEMOCRATIE – GUINEE (M.A.D) EST NOTRE INVITE VEN 14 AOUT 2020 A PARTIR DE 19H NEW YORK – 23H GMT
  • AFRICOM HOMESTEAD EXEMPTION A PHILADELPHIE IMMIGRES, REFUGIES AFRICAINS ET HAITIENS A PHILADELPHIE, CE PROGRAMME VOUS CONCERNE
  • EN EXCLUSIVITE : LE DOCTEUR JACQUES LEROUX SERA NOTRE INVITE SAMEDI 6 JUIN A PARTIR DE 13H NEW YORK – 17H GMT
  • AMBASSADE CI USA: Communiqué de la CERD-USA : retrait des cartes d’électeurs
  • LE CONSEIL DE LA DIASPORA IVOIRIENNE : COHESION SOCIALE ET TOLERANCE LE SAMEDI 17 OCTOBRE 2020
  • DR GNAKA LAGOKE ET DR ERIC EDI SONT NOS INVITE
  • JACQUESROGER SHOW : MR CLEMENT SEHI (Président fondateur de l’ONG desir de paix et d’avenir en côte d’ivoire ( DPA-CI) EST NOTRE INVITE
  • EMISSION SOLUTIONS : LE NATIONALISTE : NOTRE DEVOIRE D’ETRE UN MODELE DE L’ESPERANCE PROMISE A L’HUMANITE – 09 OCT 2020 A 21H30 NEW YORK
  • REGARDS2050 : Récentes divergences et dissidences au RACI, UDPCI et COJEP: Causes et impacts sur les Présidentielles.
  • COTE D’IVOIRE DIPLOMATIE : Isolé politiquement, Alassane Ouattara va-t-il se bunkeriser diplomatiquement ?
  • Un mandat court et une expulsion brutale pour le seul PDG Noir du secteur bancaire
  • LE 31 OCTOBRE 2020: DATE DE LA LIBERATION TOTALE OU LA PERTE DEFINITIVE DE LA COTE D’IVOIRE AUX MAINS DES APATRIDES.
  • LE DISCOURS D’INVESTITURE DU CANDIDAT KOUADIO KONAN BERTIN KKB LE DIMANCHE 4 OCTOBRE 2020
  • EN EXCLUSIVITÉ, ce dimanche 4 octobre à 17h à New York – 23h à Paris, M. Jean Louis MBADINGA et M. Jacques OKOUÉ-EDOU,
  • COTE D’IVOIRE : Kouadio Konan Bertin : « Personne ne peut me manipuler » JA
  • Côte d’Ivoire : la Cour africaine ordonne la réintégration de Laurent Gbagbo sur la liste électorale
  • ANALYSES : Monsieur Ouattara a pris des engagements vis à vis de moi qu’il n’a pas respecté (Soro Guillaume)

    By in Editorial share share share share share share share share share share share share share share share share share share


    « Monsieur Ouattara et moi, avons été très proches. Il a pris des engagements vis-à-vis de moi. Le premier engagement était que s’il gagnait l’élection, je devrais être son premier ministre pour un mandat. C’est-à-dire 5 ans. Il a été suffisamment intelligent pour me berner pour raccourcir ce mandat à 11 mois (…) », a déclaré Guillaume Soro avant d’ajouter 

    « Deuxièmement, je devrais être le numéro de 2 de son parti le RDR. D’ailleurs, le poste de vice-président du RDR créé en 2008, était réservé à ma personne dès que je finissais ma mission à la tête du gouvernement. Troisièmement, il devrait faire deux mandats et je devrais lui succéder comme cela a été comme au Mali entre Alpha Oumar Konaré et Amadou Toumani Touré. Sur les trois engagements pris, le premier n’a pas été respecté, le second et le troisième ne le sera pas non plus ».

    Ainsi, Guillaume Soro paye les frais de son union avec Alassane Ouattara. De fait, Henri Konan Bédié, le président du PDCI-RDA a été le premier a claqué la porte de l’alliance qui a porté le président du RHDP à la tête du pays. « Tu seras ainsi le candidat unique de ces partis politiques pour l’élection présidentielle de 2015 sans préjudice pour les irréductibles qui voudront se présenter en leur nom propre. L’objectif d’une telle candidature est double : d’abord, assurer le succès du RHDP aux élections de 2015 dans l’intérêt de la Côte d’Ivoire et de la paix. Ensuite, aboutir à un parti unifié, PDCI-RDR, pour gouverner la Côte d’Ivoire, étant entendu que ces deux partis sauront établir entre eux, l’alternance au pouvoir dès 2020 », avait promis Bédié à Ouattara.

    Promesse que le président du PDCI a tenue. Alors que l’ancien président s’attendait à une alternance en faveur du PDCI en 2020 comme stipulé dans leur deal, le président du RHDP va déclarer : « Nous nous sommes expliqués. Je ne lui ai jamais rien promis. Et je lui ai rappelé ma position, qui n’a jamais varié : le moment venu, nous choisirons le candidat le plus apte et le plus compétent, quel que soit son parti d’origine, pour représenter le RHDP ».

    En définitive, Alassane Ouattara apparait comme un homme qui ne tient pas ses engagements. Eu égard au désaccord entre lui et Henri Konan Bédié d’abord ce qui a vu voler en éclats l’alliance qui a coulée Laurent Gbagbo et Guillaume Soro ensuite, vu qu’il est contraint d’être en exil à la suite du mandat d’arrêt lancé contre lui.

    Prince Beganssou

    Tags:
    Recommended posts